Semaine contre l’impunité au Togo

FacebookTwitterGoogle+

A l’occasion de la commémoration du 20ième anniversaire de l’Assassinat de Tavio Ayao Tobias AMORIN,  

le Collectif « Sauvons le Togo » organise une semaine contre l’impunité à la mémoire de tous les martyrs du Togo.

 

Il y a 20 ans, le 23 juillet 1992, Tavio Ayao Tobias AMORIN, était victime, au quartier de Tokoin-Gbonvié, à Lomé, d’un lâche attentat commis par des individus qui ont signé leur forfait en laissant sur place un arsenal de guerre et une carte professionnelle appartenant aux policiers Boukpessi Yodolou et Kéréwé Kossi, né en 1967 à Pya, préfecture de la Kozah, en service à l’Ecole de Police.

Premier Secrétaire du Parti Socialiste Panafricain (PSP), membre fondateur du Mouvement patriotique du 5 Octobre (MO5), Secrétaire Général du COD II, membre du Haut Conseil de la République (HCR), parlement transitoire de la Conférence Nationale Souveraine de juillet à août 1991 et Président de deux de ses Commissions, il disparaissait à 33 ans.

Depuis 20 ans, rien n’a été fait pour que ses assassins soient arrêtés et jugés, malgré la plainte déposée par la famille auprès des tribunaux togolais.

L’impunité qui  couvre l’assassinat de Tavio AMORIN est à l’image de celle qui couvre l’assassinat de plusieurs milliers de citoyens sous le régime dictatorial du clan des Gnassingbé, père et fils.

A l’occasion du 20ième anniversaire de cette sanglante tragédie, le Collectif « Sauvons le Togo »(CST) vous appelle à prendre part à la SEMAINE CONTRE L’IMPUNITE AU TOGO qu’il organise selon le programme ci-dessous :

 

Lundi 23 juillet : conférence de presse de lancement de la semaine lutte contre l’impunité au Togo

Mardi 24 juillet à 18h 30 : projection de film sur la vie de Tavio Amorin à Tokoin Gbadago

Mercredi 25 juillet à 17h 30 : veillée de chants et de prières à la mémoire de Tavio Amorin et des autres combattus tombés sous les balles de la barbarie soldatesque.

Jeudi 26 juillet à 15h : dépôts de gerbe à la mémoire des disparus au rond-point de Tokoin Trésor, Lagune de Bè, Fréau-Jardin et recueillement au cimetière de la Plage.

Vendredi 27 juillet de 19 à 21h : Sur l’esplanade du palais des congrès de Lomé Concert en hommage à tous les victimes de la lutte pour la démocratie au Togo.

Samedi 28 juillet à partir de 14h 30 : meeting sur la question de l’impunité au Togo au stade Oscar Anthony.

Dimanche 29 juillet à partir 12h 30 : procession à travers les artères de la ville de Lomé suivie de recueillement au cimetière de la plage.

Autres articles pouvant également vous intéresser: