Mesure de sécurité – Mort sous couvre-feu.

FacebookTwitterGoogle+

20-05-08 MINSECU MORT SOUS COUVRE-FEU                                                                                                                                                                                              Lomé, le   08 mai 2020

 

Le Vice-Président

 

N° 20-                 /ANC/ BN-SG

 

                                                                                                                                                 A

                                                                                                                                                 Monsieur le Ministre 

                                                                                                                                                 de la Sécurité et de la Protection Sociale

                                                                                                                                                 LOME

 

Monsieur le Ministre, 

Le jeudi 23 avril au matin, le nommé KOUTOUATI Dodji, a été retrouvé mort non loin de son domicile à ADAKPAME, commune de GOLFE 1.

D’après les témoignages recueillis auprès de la famille et des proches, l’intéressé serait sorti de chez lui la veille au soir pendant le couvre-feu, un pagne noué autour de la taille, pour aller se soulager sur un terrain vague/dépotoir à proximité, la concession ne disposant pas de latrines. Le lendemain au petit matin, Il est retrouvé sur les lieux du drame, inanimé, couvert de sang, de blessures et de traces de coups, visiblement tabassé à mort.

Il s’agit à n’en pas douter, d’un assassinat perpétré aux heures du couvre-feu instauré par le gouvernement dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du COVID-19. Des heures où circulent des patrouilles des forces spéciales qui, malheureusement, se sont à plusieurs reprises déjà à travers le territoire national, illustrées par des bavures répétées, causant des blessés graves et des morts.

En condamnant avec fermeté l’excès de violence dont usent ces forces spéciales pour faire ‘’respecter’’ le couvre feu en vigueur, l’ANC exige que soit diligentée, effectivement et expressément, une enquête crédible pour identifier les auteurs de l’assassinat de KOUTOUATI Dodji à ADAKPAME et les traduire devant les juridictions compétentes pour être poursuivis et sanctionnés conformément à la loi.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre considération distinguée.

                                                                                                                                                                                   Patrick LAWSON-BANKU

 

Cc :

Corps Diplomatique

ODDH

Autres articles pouvant également vous intéresser: