Lettre ouverte des Organisations de Défense des Droits de l’Homme (ODDH) au Directeur Général de la Télévision Togolaise

FacebookTwitterGoogle+

 

LES ORGANISATIONS DE DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME

ACAT-TOGO, ATDH, ATDPDH, CACIT,

CTDDH, LTDH, JDHO, NDH-TOGO

 =================================================================================================================

LETTRE OUVERTE AU DIRECTEUR GENERAL DE LA TELEVISION TOGOLAISE

Lomé, le 18 Janvier 2012

 

                      Monsieur Kouessan YOVODEVI,

                                                  Directeur Général de la Télévision togolaise,

LOME

                                                                                             

Objet : Lettre de protestation des ODDH

  pour la non couverture de la marche

  du 12 Janvier 2012

 

 

Monsieur le Directeur Général,

Les Organisations de Défense des Droits de l’Homme (ODDH) ci-dessus mentionnées voudraient par la présente, exprimer leur vive protestation pour le fait que la Télévision togolaise, la seule chaîne publique nationale, dont vous avez la direction, ne soit pas venue couvrir la marche de protestation pacifique du  Jeudi, 12 Janvier 2012 contre les violations récurrentes des Droits de l’Homme au Togo.

En effet, alors que cette manifestation avait pour but de défendre une cause nationale, voire universelle, et que presque tous les médias privés se sont évertués pour la couvrir dans la limite de leurs moyens, il est à regretter avec amertume qu’aucun média d’Etat, particulièrement celui dont vous avez la direction, n’ai eu le moindre souci et intérêt d’y accorder quelque attention que ce soit.

En règle générale et dans la pratique journalistique, il est à noter que c’est le média qui va vers l’information et non l’inverse.

En procédant comme vous l’avez fait, vous donnez raison à la thèse qui alimente quotidiennement les débats ; celle selon laquelle les médias d’Etat sont au service du pouvoir.

Vous oubliez ou feignez d’oublier que toutes les prestations de la télévision nationale, notre télévision, sont payées par le contribuable togolais qui a le droit constitutionnel d’être informé et formé.

Quant à nous, nous tenons toujours cette vérité pour évidente qu’un Etat qui informe et forme ses populations entretient un peuple de citoyens, mais qu’un Etat qui maintient ses populations dans l’ignorance regorge un peuple dangereux.

Nous restons tous persuadés que la Télévision togolaise est un bien commun à tous les Togolais et doit être utilisée à cette fin.

Dans cette attente, nous vous prions de croire, Monsieur le Directeur Général, à l’expression nos sentiments distingués.

 

Ampliations :

-          Ministère des Postes et Télécommunications du Togo

-          Directeur Général de la Communication

-          Ambassade des USA au Togo

-          Ambassade de France au Togo

-          Ambassade d’Allemagne au Togo

-          Mission de l’UE au Togo

-          PNUD

-          HCDH, Bureau du Togo

-          Cour Constitutionnelle

-          CNDH

-          FIDH

-          SIDH

-          RSF

-          CPJ

-          HAAC

-          Médias

Pour les ODDH,

Ata Messan Zeus AJAVON

Autres articles pouvant également vous intéresser: