Lettre de protestation de l’ANC au Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile

FacebookTwitterGoogle+

 Lomé, le 11 décembre 2012

Le Vice-Président

 

N° 12-________/ANC/ VP-SG

A

Monsieur le Ministre

                                   de la Sécurité et de la Protection Civile

 Lomé

 

Monsieur le Ministre,

Le samedi 1er décembre 2012, des éléments de la police et de la gendarmerie, au lieu d’encadrer la marche pacifique du FRAC, conformément à leur mission, se sont livrés à des exactions sur les manifestants ainsi que sur les paisibles populations togolaises, avec des tirs de grenades lacrymogènes et assourdissantes. Plusieurs militants et sympathisants du FRAC ont été molestés et grièvement blessés, tandis que certains ont été arrêtés et détenus à la gendarmerie nationale. Les éléments de la police et de la gendarmerie ont, en outre, saisi divers instruments des groupes de musique traditionnelle qui animaient la marche.

Le FRAC dénonce et condamne fermement cette violence gratuite, qui ne vise qu’à empêcher les partis politiques de l’opposition d’exercer librement leurs activités. Il est inadmissible qu’une telle manifestation, au demeurant pacifique, fasse l’objet d’une répression, alors que les organisateurs se sont astreints à toutes les formalités administratives requises.

Le FRAC élève de vives protestations contre l’arbitraire, la violence et les violations des droits et libertés des citoyens, auxquels se livrent impunément et de façon répétée les forces de police et de gendarmerie qui relèvent de votre autorité.

Le FRAC vous demande donc de prendre vos responsabilités en mettant tout en œuvre pour que cessent de telles dérives qui ne font qu’exacerber la crise qui mine notre pays depuis des décennies.

Il vous incombe, en effet, d’instruire formellement les forces de police et de gendarmerie au respect des droits et libertés des citoyens, au respect de la liberté des manifestations publiques pacifiques et au respect du libre exercice des activités des partis politiques sur l’ensemble du territoire national.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’assurance de notre considération distinguée.

Patrick LAWSON-BANKU

Cc :

  -Corps Diplomatique

  -ODDH

Autres articles pouvant également vous intéresser: