L’ANC appelle toutes les populations togolaises à observer une journée de deuil le jeudi 25 avril 2013

FacebookTwitterGoogle+

CONFERENCE DE PRESSE

L’ANC appelle toutes les populations togolaises à observer une journée de deuil le jeudi 25 avril 2013

 

Déclaration liminaire

 

Le mardi 16 Avril 2013, par la voix de son Premier Vice Président Patrick LAWSON –BANKU, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a vigoureusement condamné les violences policières à Dapaong qui ont entrainé le décès d’un enfant de 12 ans et de nombreux blessés graves parmi les élèves. Dans la nuit du 17 au 18 avril, l’un des blessés succombe au CHR de Dapaong.

Ces décès tragiques sont  intervenus  lors de manifestations pacifiques d’écoliers, collégiens et lycéens se solidarisant avec les revendications légitimes en vue de conditions meilleures de vie et de travail de leurs enseignants .De telles manifestations ont eu lieu dans toutes les localités du Togo, au cours des dernières semaines.

L’ANC s’incline devant la mémoire des deux élèves :

  • Anselme Gouyano SINANDARE, 12 ans, en classe de sixième.
  • Douti SINANLENGUE, 21 ans, en classe de première.

Pour l’ANC, il s’agit d’innocents, martyrs pour une cause noble, le bien être et la dignité du peuple togolais.

L’ANC présente ses très sincères condoléances aux familles et parents éplorés. Elle souhaite une prompte guérison aux blessés encore sous traitement. Elle exprime également sa compassion aux enseignants et élèves de la préfecture de Tône.

L’ANC élève la plus énergique protestation contre la répression aveugle d’une manifestation pacifique d’enfants préoccupés par leur avenir.

L’ANC dénonce la répression sauvage et systématique exercée par le régime RPT/UNIR/UFC, en réponse aux revendications légitimes des populations.

L’ANC exige que les éléments des forces de sécurité qui ont tiré à balles réelles et exercé des sévices et atrocités sur des enfants, lors des manifestions à Dapaong ainsi que ceux qui leur ont donné les ordres, soient identifiés et soumis à la rigueur de la loi.

La persistance dans notre pays de ces agissements criminels  provient  de l’impunité dont bénéficient les tortionnaires et sicaires  à la solde du régime RPT/UNIR.

L’ANC salue  le courage et la détermination des travailleurs, notamment les enseignants et les personnels de la Santé,  en lutte,  à travers la Synergie des Travailleurs du Togo (STT). Elle soutient  toutes leurs revendications. Le combat qu’ils mènent est le combat de tout le peuple togolais. Chacun a le devoir d’apporter sa contribution à cette lutte. Parler ici de manipulation et de récupération, ne peut qu’être une insulte à l’intelligence  des Togolais.

A l’occasion des obsèques du jeune Anselme et  en union de pensée, de prières et d’actions avec les familles endeuillées, les populations de la préfecture de Tône et la STT, l’ANC appelle toutes les populations togolaises à observer une journée de deuil le jeudi 25 avril 2013 en portant un brassard noir ou rouge et à prendre part à une messe  qui sera dite à St Antoine de Padoue de Hanoukopé à partir de 12h00.

Pour mettre un terme à l’impunité dans notre pays, l’ANC appelle les populations à se tenir prêtes pour des actions d’envergure afin  d’exiger l’arrestation  immédiate  et la traduction devant les tribunaux des assassins d’Anselme et de Douti. Pour ce faire l’ANC  invite toutes les forces sociales et politiques à une concertation citoyenne.

Fait à Lomé, le 23 avril 2013

Pour le Bureau national,

 

Le Vice-Président

 

 

Patrick LAWSON-BANKU

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

Autres articles pouvant également vous intéresser: