Jean-Pierre FABRE demande à l’OIF une mission d’expertise pour un nouveau fichier électoral.

FacebookTwitterGoogle+

Lomé, le 22 juin 2016

 

Le Président National de l’ANC

Chef de file de l’Opposition

 

 

16-                /ANC/ PN-SG

                                                                          A

                                                                                                  Madame Michaëlle JEAN

                                                                                                                             Secrétaire Générale de l’Organisation

                                                                                                                                   Internationale de la Francophonie (OIF)

 

                                                                                                                    PARIS (France)

 

Madame la Secrétaire Générale,

Je voudrais par la présente demander à l’OIF, comme le recommande ses diverses missions techniques et électorales au Togo, de bien vouloir convenir diligemment avec les autorités togolaises, de la mise en place d’une mission d’expertise mandatée pour aider à la confection d’un nouveau fichier électoral. 

En effet, en raison des tensions et des contestations liées à la qualité du fichier électoral actuel, que la mission de l’OIF n’a pas eu le temps nécessaire d’auditer et d’apurer de toutes les scories identifiées, il convient que les actions visant la confection d’un fichier fiable soient engagées d’ores et déjà, dans une démarche programmatique permettant de disposer de temps suffisant.

Je saisis l’occasion pour vous réitérer notre gratitude pour l’implication multiforme de l’OIF, en vue d’un processus électoral équitable et transparent au Togo. Je vous remercie tout particulièrement pour les diverses missions techniques et électorales qui ont tenté en vain, de prévenir et de juguler, lors de la présidentielle d’avril 2015, les irrégularités et les fraudes qui ont toujours caractérisé les scrutins au Togo.

Je vous remercie enfin pour le rapport de l’OIF sur l’élection présidentielle du 25 avril 2015 au Togo, rapport dont les nombreuses observations et recommandations interpellent toute la classe politique, les populations ainsi que les autorités togolaises, pour une amélioration de la préparation, du déroulement, du comptage des voix et de la publication des résultats des prochains scrutins au Togo.

A cet égard, les partenaires du Togo, notamment l’OIF, doivent user de leur influence pour amener les autorités togolaises à accepter de mettre en œuvre les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales telles que prescrites par l’Accord Politique Global (APG).

 

Veuillez agréer, Madame la Secrétaire Générale, les assurances de ma haute considération.

 

 

 

                                                                                                       Jean-Pierre FABRE

 

Cc : PM, MATDCL, CD

Autres articles pouvant également vous intéresser: