Il est temps de mettre fin à la détention arbitraire au TOGO

FacebookTwitterGoogle+

CAP 2015

ANC                CDPA             PSR                        UDS-TOGO

367, Rue Koutimé, Quartier Bè-Kamalodo -   06 BP 6123  Lomé 06 -  Tél. : +228 22 41 20 89 -  Lomé, Togo -  www.anctogo.com – secgen@anctogo.com

———————————————————————————————————————————————————————————————————————————————– 

DECLARATION

« Il est temps de mettre fin à la détention arbitraire au TOGO »

 

Les samedi 07 février 2016, les populations togolaises ont appris la libération de Monsieur Pascal BODJONA, ancien Ministre, incarcéré injustement sous le couvert d’une ténébreuse affaire « d’escroquerie internationale ».

CAP 2015 se félicite de cet élargissement de notre compatriote, fruit, à n’en point douter, de la conjugaison des pressions internes et externes sur le régime pour plus de justice.

C’est l’occasion pour CAP 2015 de rappeler, avec insistance, que le moment est venu de se pencher sur les autres cas de détentions arbitraires ; notamment celle de la fameuse affaire des incendies des marchés de KARA et LOME, ainsi que celle des prisonniers politiques dont la cour de la CEDEAO a demandé la libération.

Pour CAP 2015, seul un Etat de droit peut mettre chaque citoyen à l’abri de l’arbitraire.

CAP 2015 demande aux gouvernants de s’investir dans l’instauration d’une justice indépendante, débarrassée de toute forme d’instrumentalisation.

 

Fait à Lomé le, 11 février 2016

Pour CAP 2015

La Présidente

 

            signé

Brigitte ADJAMAGBO-JOHNSON

Autres articles pouvant également vous intéresser: