Gilchrist Olympio vit-il sur la planète Mars ?

FacebookTwitterGoogle+

Gilchrist Olympio vit-il sur la planète Mars ?

 

  Correcteur 424cc [800x600]_1

 La question mérité d’être posée si on se réfère à la dernière sortie de l’opposant corrompu, démodé et renié par l’ensemble des Togolais.  Dans une interview accordée au mensuel  «New African» cette semaine, l’opposant frelaté a minimisé l’idée d’un nouveau dialogue entre le pouvoir et l’opposition avant toute élection au Togo pour définir les contours de l’organisation de  cette dernière.  « Quant à ces petits partis qui réclament l’ouverture d’un dialogue, nous disons pourquoi pas, mais nous avons eu 50 scénarios de ce type depuis 1991, sans aucun résultat », a-t-il déclaré.

D’abord en traitant les partis de l’opposition de « petits partis »,  Gilchrist semble être déconnecté des réalités togolaises  ou simplement, il est devenu un pépé mythomane qui ne veut pas appeler les choses par leur nom. A-t-on besoin de lui rappeler que depuis son alliance avec le RPT et Faure Gnassingbé, il est vomi par l’ensemble des Togolais et que sa particule l’UFC n’est plus qu’une coquille vide depuis la création de l’ANC dans laquelle se retrouve au moins 99% de la vraie substance de l’UFC d’avant 2010 ? Si Gilchrist était honnête avec lui-même il ne ferait pas ces genres de déclarations puisque chaque jour que Dieu fait, les Togolais expriment que ce soit sur les chaînes de radio, télé ou dans les réunions publiques, la haine qu’ils lui vouent depuis son changement de manteau pour des raisons de « ventre », selon Andoch Bonin.

D’autre part, comme un sourd-muet et aveugle, Gilchrist Olympio déclare dans son interview que « la politique togolaise fonctionne sur le bipartisme, un peu comme aux Etats-Unis avec les Démocrates et les Républicains ou en France avec les socialistes et la droite. Les deux principaux partis au Togo (ndlr UNIR et l’UFC) représentent à peu près 70% de l’électorat. Aucun des autres partis politiques pris individuellement ou alliés n’ont jamais obtenu plus de 5% des suffrages. » On dirait que la marionnette, nouvel objet d’exhibition de Faure Gnassingbé qu’est Gilchrist Olympio n’a jamais vécu au Togo et qu’il vit depuis son enfance sur Mars.  Oublie-t-il gaillardement qu’en 1994, c’est le CAR de  Me Yawovi  Agboyibo  qui a eu le plus grand nombre de députés à l’Assemblée nationale devant le RPT de Gnassingbé Eyadéma à l’époque président de la république?

D’autre part, Monsieur Gilchrist doit comprendre que les temps sont révolus et qu’en 2010, le candidat qui a obtenu plus de 30% des voix « selon les résultats proclamés par le RPT sous haute surveillance militaire avec l’aide des hélicoptères » s’appelle Jean-Pierre Fabre, actuel président de l’ANC.  Il serait alors fantaisiste de faire croire que l’UFC constitue avec UNIR, 70% de l’électorat. Ce chiffre est faux et infondé. Gilchrist ferait mieux de laisser la classe politique aller à un dialogue sérieux suivi de l’organisation d’une bonne élection. Comme cela, il va se rendre compte de son impopularité.

Le Correcteur N°424 du 04 avril 2013

Autres articles pouvant également vous intéresser: