Une lettre des ministres de l’Administration Territoriale et de la Sécurité interdisant un meeting de l’ANC en violation de la Constitution togolaise et de la Charte des partis politiques

FacebookTwitterGoogle+

Le ministre de l’Administration Territoriale et le ministre de la Sécurité ont interdit un meeting de l’ANC prévu le 25 février à Sanguéra via une lettre (ci-dessous). Cette interdiction est une violation de la Constitution togolaise et de la Charte des partis politiques.

Autres articles pouvant également vous intéresser: