Discours de Kodjo Menan à New York : encore des mensonges grotesques

FacebookTwitterGoogle+

correcteur_1re

Discours de Kodjo Menan à New York : encore des mensonges grotesques

 

Malgré la misère dans laquelle végètent les Togolais, les autorités ne cherchent qu’à soigner leur image à l’extérieur. Ils n’hésitent pas à tenir des propos mensongers pour peindre tout en rose. La dernière illustration est le discours prononcé par Kodjo Menan représentant de l’Etat Togolais à la tribune de l’Assemblée Générale de l’ONU, mardi dernier à New York.

Tenez ! Le diplomate togolais a relevé entre autres que le Togo a consenti d’énormes efforts dans le domaine de la santé, de l’éducation, dans  le secteur de l’agriculture, « par l’entremise d’un vaste et ambitieux Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA), qui contribue à la réduction de la pauvreté, de la faim ». Dans le domaine social, « le gouvernement togolais a mis en place depuis plusieurs années des mesures pour s’attaquer durablement aux problèmes du chômage, notamment des jeunes et de leur marginalisation au sein des sphères de prise de décisions.», a noté Kodjo Menan. Le gouvernement, a-t-il dit, s’efforce de bâtir progressivement une société démocratique capable de garantir la paix, la concorde, le bien-être, la justice et la liberté pour tous les Togolais.

Des propos qui ne reflètent aucunement le vécu des Togolais. Dans quelle région du Togo, la faim, la pauvreté et le chômage sont- ils réduits? C’est un secret de polichinelle. De Lomé à Cinkassé, la population a faim. Le taux de chômage surtout des jeunes ne cesse de grimper. Le secteur de l’éducation et de la santé, deux secteurs très importants sont minés par plusieurs maux. En témoigne les grèves récurrentes dans ces secteurs. Dans le domaine de l’agriculture, c’est le comble. Par ailleurs, en ce qui concerne la démocratie au Togo, le gouvernement ne consent aucun effort. Les libertés de presse et de manifestation restreintes, les droits de l’homme bafoués, les élections fraudées, le seul souci du pouvoir quarantenaire, est de se maintenir éternellement au pouvoir. Bref, rien ne va au Togo.

Les propos de Menan ne sont donc que des mensonges grotesques. Que c’est triste !

Autres articles pouvant également vous intéresser: