D’Etienne Eyadéma à Faure Gnassingbé la même dictature.

FacebookTwitterGoogle+

Suite à l’interdiction du meeting de dimanche dernier, le Collectif “Sauvons le Togo” a une fois encore appelé les populations à se mobiliser et à se rendre, ce jeudi 05 juillet 2012, au stade Oscar Anthony de Béniglato pour un meeting d’information et de sensibilisation.

Très tôt ce matin, la soldatesque  a pris d’assaut le lieu du meeting. Vers 15h, une marche improvisée a été dispersée au carrefour de Dekon à coups de grenades lacrymogènes. Décidées à crier leur ras-le-bol et déterminées à reconquérir leurs libertés politiques et économiques, près de 20 000 personnes  se sont réfugiées devant l’ambassade de France pour dénoncer la dictature de père en fils qui fait main basse, depuis plus de 50 ans, sur toutes les institutions et toutes les richesses du Togo.

Vers 18h, la soldatesque a chargé les manifestants à coups de gaz lacrymogènes faisant de nombreux blessés graves. Il y aurait deux morts.

 


Autres articles pouvant également vous intéresser: