CAP 2015 et organisations de a société civile étaient, ce vendredi 12 Décembre 2014, présentes dans les rues d’Atakpamé, Sokodé, Aného et Tsévié pour exiger les réformes politiques.

FacebookTwitterGoogle+

REFORMES CONSTITUTIONNELLES ET INSTITUTIONNELLES

CAP 2015 et organisations de a société civile étaient, ce vendredi 12 Décembre 2014, présentes dans les rues d’Atakpamé, Sokodé, Aného et Tsévié pour exiger les réformes politiques.

 

Les populations togolaises, tant à Aného qu’à Tsévié, Sokodé et  Atakpamé, ont massivement pris part aux manifestations organisées, ce vendredi 12 décembre 2014 pour exiger l’adoption et la mise en œuvre consensuelles des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales avant toute élection au Togo. 

A Atakpamé, c’est derrière Mme Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JONHSON, Secrétaire Générale de la CDPA, l’Honorable député Thomas ATAKPAMEY du groupe parlementaire ANC-ADDI et du Professeur Roger KEKEY Secrétaire National à la Recherche Scientifique et à l’Enseignement Supérieur de l’ANC , que les populations de l’Ogou ont pris part à la grande marche de ce vendredi 12 Décembre 2014.

Au meeting qui a suivi la marche, c’est aux présidents Fédéral de l’ANC et  Préfectoral d’ARC-EN-CIEL, Taïrou AKPOVI et ISSAKA  qu’il revenait de souhaiter la bienvenue aux militants et sympathisants avant de laisser place au coordonnateur de la marche, M. Roger KEKEY, qui a lu la déclaration des

L’honorable député Thomas Atakpamey de l’ANC a, pour sa part, invité les populations à avoir une pensée pour  les militants de l’ANC arrêtés dans cette ténébreuse affaire des incendies des marchés de Lomé et de kara et qui croupissent toujours dans les geôles de la dictature togolaise : «  La situation dramatique que vivent nos militants arrêtés en 2013 dans la sordide affaire des incendies et en novembre 2014 suite à une manifestation reste une préoccupation quasi quotidienne du Président National de l’ANC, Jean-Pierre FABRE qui œuvre pour leur libération. »

« Nous nous félicitons pour cette mobilisation et nous saluons les populations d’Atakpamé qui sont sortie si massivement. Nous saluons aussi ceux qui n’ont pas pu nous accompagner tout au long de la marche mais qui sont sortis très nombreux devant leurs maisons, boutiques etc…pour nous encourager par leurs acclamations nourries. J’ai désormais la conviction  que la peur a définitivement quitté cette ville d’Atakpamé. Si nous voulons sauver et reconstruire ce pays, c’est ensemble que nous devons le faire. C’est ensemble que nous devons exiger le respect de nos droits.», a déclaré le Professeur Roger KEKEH.

Madame Brigitte ADJAMAGBO, en conclusions de ce meeting,  a souligné la nécessité de l’union de toutes les forces vives de l’opposition. Elle compte sur le rôle important que doit jouer le Peuple togolais dans son entièreté pour exiger l’adoption et la mise en œuvre  des réformes  politiques prévues par l’Accord Politique Global (APG) et recommandées par la Commission Vérité Justice et Réconciliation. Elle s’est réjouie de la tenue effective de cette marche qui constitue pour elle une victoire pour les organisateurs.

« Connaissant la situation dans notre préfecture, nous savons à quel point dans l’Ogou, les populations sont manipulées, elles sont terrorisées. On veut faire croire que l’Ogou est le fief du parti au pouvoir, mais nous avons fait la preuve aujourd’hui, qu’il y a des filles et fils de l’Ogou qui n’ont pas peur malgré toutes ces manœuvres. Nous avons tenu à faire cette marche ici pour montrer que les filles et les fils de l’Ogou veulent aussi les réformes. Je leur ai apporté un message de solidarité de tous les responsable du CAP 2015, c’est aussi une annonce solennelle de la création du CAP 2015 qui est une avancée considérable vers la victoire des forces de l’opposition en 2015. Enfin, c’est aussi un message de détermination. Nous leur avons dit que ceux qui sont venus aujourd’hui ont ouvert la voie pour les autres » a souligné Mme ADJAMAGBO.

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-01

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-01

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-02

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-02

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-03

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-03

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-04

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-04

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-05

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-05

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-06

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-06

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-07

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-07

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-08

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-08

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-09

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-09

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-10

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-atakpame-10

Malgré les intimidations, avec une forte présence policière et militaire, les populations de Sokodé sont également sorties très nombreuses ce vendredi 12 décembre 2014, pour dire non au régime RPT/UNIR qui régente ce pays depuis près de cinquante ans et exiger les réformes institutionnelles et constitutionnelle avant la présidentielle de 2015. C’est avec l’honorable Député, Ouro AKPO de l’ANC, Bodé TCHAKOURA du PSR et les responsables fédéraux ANC de la préfecture de Tchaoudjo, en tête de la marche, que la foule a parcouru les artères de de Sokodé, allant de la Poste au Stade « terrain annexe » de la ville où des messages ont été délivrés par les organisateurs.

 

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-06

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-06

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-07

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-07

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-08

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-08

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-01

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-01

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-02

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-02

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-03

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-03

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-04

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-04

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-05

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-sokode-05

A Aného, la marche qui a pris son départ à 9h30 est arrivée vers 11h à Yessouvito, lieu du meeting. Ici comme à Atakpamé, Sokodé et Tsévié, les populations ont braver les intimidations policières et militaires en  sortant  nombreuses pour prendre part à la marche de protestation. Tout au long de  l’itinéraire, les habitants d’Aného ont soutenu et applaudi les manifestants vêtus de rouge (Couleur de la colère), d’orange (Couleur de l’ANC) et de rose (Couleur de la CDPA).

A Yéssouvito, pendant une heure, se sont succédés à la tribune, M. AFANGNI Kossou pour CAP 2015, M. AGBESSI Anaké pour la Jeunesse de l’ANC, Mme Sévérine d’ALMEIDA pour les Femmes de lANC et les Honorables Députés à l’Assemblée nationale, APEKE et KPADENOU. C’est à M. Félix Anoumou DOSSAVI qu’il est revenu de donner lecture de la Déclaration Commune des organisateurs de cette grande marche de revendication.

 

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-04

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-04

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-05

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-05

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-06

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-06

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-07

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-07

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-08

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-08

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-09

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-09

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-10

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-10

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-01

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-01

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-02

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-02

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-03

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-aneho-03

A Tsévié, comme dans les trois autres villes, Atakpamé, Sokodé et Aného,  c’est la même mobilisation, c’est la même intimidation policière et militaire. Ce sont les Honorables Députés, VAUDIS et KETOGLO ainsi que les membres des bureaux des Fédérations ANC de la préfecture de ZIO qui ont ouvert la marche qui a conduit l’immense foule à travers les rues de Tsévié.

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-tsevie-01

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-tsevie-01

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-tsevie-02

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-tsevie-02

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-tsevie-03

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-tsevie-03

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-tsevie-04

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-tsevie-04

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-tsevie-05

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-tsevie-05

  • anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-tsevie-06

    anc-cap-2015-oddh-manif-12-decembre-2014-tsevie-06

Autres articles pouvant également vous intéresser: