CAP 2015 appelle les populations togolaises à infliger dans les urnes, un cinglant désaveu, à Faure Essozimna GNASSINGBE, en votant massivement pour Jean-Pierre FABRE.

FacebookTwitterGoogle+

CAP2015

ANC – CDPA – PDP – PSR – SANTE DU PEUPLE – UDS-TOGO

___________________________________________________________________________________

COMMUNIQUE

Relatif à la désignation du candidat du RPT/UNIR et à la fixation unilatérale de la date du scrutin présidentiel.

 

La convention du RPT/UNIR vient d’annoncer, ce mercredi 25 février 2015, la désignation de son candidat, Faure Essozimna GNASSINGBE, à l’élection présidentielle de 2015. Cette désignation qui n’est pas un évènement en soi, confirme la volonté farouche de Faure Essozimna GNASSINGBE de se maintenir au pouvoir contre la volonté du Peuple Togolais et justifie son refus obstiné d’opérer les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales, préconisées par l’Accord Politique Global (APG) qu’il a signé le  20 août  2006.

C’est le lieu de rappeler que c’est au lendemain du coup d’Etat de Faure Essozimna GNASSINGBE pour succéder à son père, Eyadema GNASSINGBE, entrainant le massacre de plus de mille Togolais, que la classe politique, « dans le but  de consolider la démocratie, la réconciliation nationale et la paix sociale, » a signé l’APG.

En foulant au pied cet accord, signé au nom du Peuple Togolais, Faure Essozimna GNASSINGBE est disqualifié pour solliciter aujourd’hui le suffrage de ce peuple qu’il a opprimé pendant dix ans et dont il se moque.

Quant à la détermination de la date du scrutin présidentiel,  en dépit d’une part, du courrier du Chef de file de l’opposition, Jean-Pierre FABRE, qui rappelle au Chef de l’Etat que l’élection présidentielle doit avoir lieu impérativement entre le 17 février 2015  au plus tôt et le 05 mars 2015 au plus tard afin de rester dans les délais constitutionnels, et d’autre part  du  chronogramme de la CENI qui indique le 21 avril 2015 comme date probable du scrutin présidentiel, Faure Essozimna GNASSINGBE et le régime RPT/UNIR, font de manière unilatérale, le choix du 15 avril 2015, bafouant ainsi l’indépendance de la CENI et violant la constitution ainsi que la loi électorale. CAP 2015 dénonce et condamne ces nouvelles violations de la constitution et de la loi électorale. Il s’insurge contre le silence complice du comité de suivi.

CAP 2015 appelle les populations togolaises à la mobilisation pour obtenir les réformes politiques et, le moment venu,   infliger dans les urnes, un cinglant désaveu, à Faure Essozimna GNASSINGBE, en votant massivement pour Jean-Pierre FABRE,  candidat de CAP 2015.

Togolaises, Togolais, mobilisons-nous pour la victoire. La victoire est au Peuple Togolais et à lui seul.

Lomé, le 25 février 2015

Pour CAP 2015

La Présidente,

Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON

Autres articles pouvant également vous intéresser: