Alphonse KPOGO, Secrétaire général d’ADDI est arrêté.

Le pouvoir autocrate du Togo a choisi d’humilier les leaders de l’opposition

A peine arrivé au marché de Bè, lieu du rassemblement pour l’opération “LES DERNIERS TOURS DE JERICHO” organisée par le Collectif Sauvons le Togo (CST), Alphonse KPOGO,  Secrétaire Général de l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), apparement suivi depuis   son domicile par les services spéciaux de la gendarmerie, a été sauvagement battu à coups de ceinturons, de matraques et  de pieds,  avant d’être menotté en haillons et jeté dans un camion de la gendarmerie, pour une destination inconnue.

C’est une fois encore la confirmation de l’Etat de non droit au Togo. Pour toute réponse à des revendications légitimes du peuple togolais, le régime autocrate de Faure Gnassingbé ne connaît que l’arrogance et la violence.

  • OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • OLYMPUS DIGITAL CAMERA