Togo, La République Insoumise À Famille

FacebookTwitterGoogle+

adjete pierre

Togo, La République Insoumise À Famille

Pierre S. Adjété

Québec, Canada

Le Togo, ce pays à l’échine démocratique courbée, a déjà été debout. SVP, complétez : 1958, 1960, 1990, … C’est pour cela que dans la rubrique « Ne Pas Faire », il y a une si claire mention : « Passer cinquante ans au pouvoir, de père en fils, et continuer le même système antirépublicain est insoutenable ». Le Togo n’a pas besoin d’un Faure homme, mais d’un forum de bon sens. Vouloir effacer trois mandats déjà immérités, remettre le compteur à zéro et de force, ne correspond nullement à l’air du temps ni à l’ambition de dignité démocratique des citoyens.

La République famille qui désire prendre racine au Togo n’arrive toujours pas à trouver preneurs. C’est ce refus d’aliénation démocratique qui va façonner l’histoire contemporaine du Togo et qui finira par déterminer l’avenir de la « Terre de nos aïeux ». Nul doute que lorsqu’une telle hypothèque antidémocratique sera levée, et elle le sera, faire deux mandats consécutifs au Togo serait même de trop.

Au Bénin voisin, le président Patrice Talon a tenté le coup. Devant l’urgence des résultats politiques requis dans les pays africains, un seul mandat à la tête d’un État semble de plus en plus convenable et dans l’air du temps. Dans la précipitation toutefois, le peuple béninois a rejeté cette suspecte idée, puisque Patrice Talon lui-même n’avait pas pris le temps de convaincre la majorité de députés utile à faire prospérer l’initiative du mandat unique.

Pour le président de l’Assemblée Nationale béninoise, Adrien Houngbédji s’adressant à ses collègues députés, le « Débat clôturé le mardi 4 avril 2017 par un vote de rejet, faute pour le projet de révision d’avoir obtenu les ¾ de vos suffrages : 60 oui ; 22 non; le non l’emporte. C’est la démocratie. » Cruelle est ainsi la démocratie! Insoumis sont les peuples, au grand désespoir de leurs dirigeants.

Seule la démocratie sauvera au Togo

La fameuse Constitution du 11 décembre 1990 qui avait projeté le Bénin dans une nouvelle ère de dignité républicaine survivra donc avec toutes ses imperfections qui auraient pu être corrigées une génération plus tard, et après avoir servi à tant d’alternances, cinq au total. Seule la démocratie sauve, malgré ses soubresauts passagers. Depuis 1990, le Bénin n’a plus reculé. Au Togo que se passe-t-il pendant ces vingt-cinq dernières années?

Un pays aux arrêts! Un pays confisqué!  C’est tout le Togo qui est en émoi sur le manque de créativité politique qui persiste auprès des gouvernants togolais : une famille, une bande d’amis, une clique de courtisans et d’Adowuinon ici et là dispersés, ne font pas une République moderne. Le Togo s’enfonce. Le Togo se meurt d’indignité avant tout. Un autre Togo reste à élever à la place de celui-là qui s’est sclérosé cinquante années durant. Raison de plus!

Toutes les guerres de tranchées contre la dignité des Togolaises et des Togolais, toutes les déflagrations contre la légitime lutte de l’opposition républicaine togolaise, toutes les pétarades intempestives dans la Diaspora togolaise, toutes les fulminations dans les enceintes internationales sont restées drôlement inefficaces et appellent même les gouvernants togolais  à se rendre à l’évidence : l’heure est au changement, inévitablement.

Les multiples visages de la démocrature togolaise ne passent plus inaperçus. Sans n’avoir jamais su mettre le cap sur le nécessaire triptyque Démocratie-Réconciliation-Développement, la République familiale a toujours de la peine à s’imposer ailleurs que dans le cercle de plus en plus restreint des pouvoirs apparentés.

Comme un amant éconduit, comme ce politicien français qui veut se dédouaner en restituant des costumes de luxe illicites et qui finit par retourner les habits d’une marque autre, et de moindre qualité, le pouvoir togolais a atteint ses limites et ses gestes autant que ses rendements marginaux demeurent décroissants en toute circonstance. Seule la démocratie sauve. Elle a fait ses preuves partout ailleurs dans les quinze pays d’Afrique de l’ouest, tout autour du Togo, au Bénin, au Burkina Faso et au Ghana bien sûr. La République Famille n’a plus aucun avenir au Togo et à travers la communauté grandissante des insoumis togolais. Cinquante ans c’est trop! Debout!

●19 avril 2017●

Autres articles pouvant également vous intéresser: