Sauvagerie et barbarie pour la fête de l’Indépendance au Togo

FacebookTwitterGoogle+


 C’est sous une pluie de grenades lacrymogènes et de matraques que le Peuple Togolais a commémoré le vendredi 27 avril 2012, le 52 ème anniversaire de l’accession du Togo à la souveraineté internationale. L’événement a été marqué par des affrontements entre les forces de l’ordre et les militants de l’opposition réunis au sein du Collectif « Sauvons le Togo » qui a appelé à une profession de foi  à la place de l’Indépendance. On dénombre de nombreux blessés graves dont un journaliste, des arrestations, des motos et caméras saisis.

C’est la preuve, une fois encore, que la réconciliation que prônent le régime RPT et son Président Faure Gnassingbé est destinée à flouer l’opinion internationale. Quant à l’opinion nationale, elle n’est pas dupe. Elle n’ignore pas les mensonges, la duplicité et le double-langage  qui caractérisent Faure Gnassingbé et son funeste régime

Pour l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et le Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC), cette journée du vendredi 27 avril 2012 a commencée par un culte au Temple Méthodiste de Hanoukopé. Après le culte, c’est une foule en liesse de plusieurs dizaines de milliers de militants et sympathisants qui a parcouru les rues de Lomé pour se rendre à la place de l’Indépendance pour une cérémonie de profession de foi organisée par le Collectif « Sauvons le Togo ».

Pendant que Faure Gnassingbé et les « larrons » du régime suivaient, à la place des fêtes, un défilé civil et militaire, c’est une véritable armada qui attendait le Peuple Togolais en quête de son indépendance confisquée depuis plus 45 ans par un clan.

Alors que les militants de l’UFC de Gilchrist Olympio avaient été autorisés, tôt dans la matinée, à se rendre sur les lieux et y prendre des bains dans les jets d’eau, les militants et sympathisants du Collectif « Sauvons le Togo » ont été accueillis par une forte présence de gendarmes armés jusqu’aux dents interdisant l’accès.

Après plusieurs minutes de pourparler entre les organisateurs et les forces de l’ordre, la foule impatiente a forcé la grille et a accédé au pied du monument de l’Indépendance. L’émotion était grande, des chants patriotiques étaient entonnés, les jeunes criaient leur victoire, certains embrassaient le sol, des femmes pleuraient de joie. C’est en ce moment que le Commandant Fiawo Fia et ses hommes ont commencé leur sale besogne, la profanation de ce lieu sacré pour le Peuple Togolais, ce lieu qui a vu naître la Nation Togolaise, le 27 avril 1960.C’est un véritable sacrilège, le monument de l’Indépendance a aussitôt disparu dans une épaisse fumée noire.

La jeunesse togolaise a résisté et riposté,  pendant de longues heures, à cette violation nouvelle du droit du Peuple Togolais. On dénombrera de nombreux blessés graves  dont un journaliste de Reuters, Noel Tadégnon qui s’est retrouvé à l’hôpital. Des caméras de journalistes ont été saisies, notamment celles de Reuters et de TV7,  ainsi qu’une centaine de motos appartenant aux militants.

La soldatesque a poursuivi les jeunes jusqu’à la plage où devaient se réunir les militants et sympathisants du FRAC pour un grand pique-nique. Malgré les tires nourris e grenades lacrymogènes en direction des dizaines de milliers de personnes réunies à la plage du Changement pour partager le repas du 27 avril, il n’y a pas eu de panique et la fête s’est poursuivie dans la joie et le partage jusqu’à la tombée de la nuit.

Le Collectif « Sauvons le Togo » a appelé à une grande marche de protestation suivie de la cérémonie de profession de foi à la place de l’Indépendance, le samedi 05 mai 2012.

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

Autres articles pouvant également vous intéresser: