Message du Président National de l’ANC à l’ouverture du Congrès Statutaire du PSR

FacebookTwitterGoogle+

Congres-psr-2015-03

Message du Président National de l’ANC

à l’ouverture du Congrès Statutaire du PSR

(Lomé, le 19 décembre 2015)

 

 

Monsieur le Secrétaire National du PSR,

Mesdames et Messieurs les Congressistes,

Distingués invités,

Mesdames, Messieurs,

 

C’est avec joie et fierté que nous sommes ici ce matin pour prendre part à la cérémonie d’ouverture du congrès du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR), un parti frère, ami et allié, un parti avec lequel nous constituons la Coalition Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015).

J’apporte aux congressistes, le salut fraternel des militantes et militants de mon parti, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC).

Monsieur le Secrétaire National,

Je voudrais tout particulièrement, au nom de l’ANC, au nom de ma délégation et en mon nom propre, vous exprimer mes vives et chaleureuses félicitations pour votre engagement personnel ainsi que celui de votre parti, dans le combat pour la réalisation de l’alternance et du véritable changement auquel aspire le peuple togolais tout entier.

Nous savons pouvoir compter sur le PSR, pour poursuivre sans relâche, cette lutte âpre contre un système d’oppression, réfractaire à la démocratisation de notre pays et à son entrée dans le concert des nations modernes, respectueuses des droits de l’homme, des principes de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance.

Je voudrais à cet égard, me féliciter de l’initiative que avons engagée ensemble à travers CAP 2015, pour conduire sur toute l’étendue du territoire national, diverses actions de sensibilisation, d’information, en vue de libérer les populations de toutes les pesanteurs dans lesquelles le régime RPT/UNIR s’évertue à les maintenir.

Nous avons pu rassembler et ranger en ordre de bataille toutes les forces vives de la nation, y compris la diaspora. Nous n’avons ménagé aucun effort pour conduire inexorablement le peuple togolais à la victoire, en dépit des agressions et entraves de toutes sortes.

Nous savons tous aujourd’hui, que la présidentielle du 25 avril 2015 consacre l’échec de l’alternance par les urnes au Togo et rappelle que notre pays demeure l’otage d’un clan qui s’accroche au pouvoir par la fraude électorale, le pillage systématique des ressources nationales et les violations des droits et libertés des citoyens.

Cette situation requiert de notre part une vigilance de tous les instants et une mobilisation plus forte et sans relâche. Il s’agit pour le peuple togolais, de prendre résolument son destin en mains.

Ni la médisance, ni les dénigrements, ni la défection, ni la trahison, ni la lassitude, ni l’abandon, ni la répression aveugle, ni les tentatives de déstabilisation, d’où qu’elles viennent, ne doivent avoir raison de notre détermination à poursuivre le combat pour libérer le peuple togolais de l’imposture et de la dictature.

Mesdames et Messieurs les congressistes,

Au cours du présent congrès, vous aurez à débattre sur ‘’LA SOCIAL-DEMOCRATIE’’, qui porte les valeurs de solidarité, de paix, de justice et de progrès social, valeurs que nous partageons tous au sein de CAP 2015 et, plus largement, au sein du regroupement naissant des forces politiques de gauche en Afrique de l’ouest.

Notre ambition commune n’est-elle pas de ‘’CONSTRUIRE LA SOCIETE SUR LES VALEURS’’ qui soutiennent l’alternance et le changement auxquels aspirent nos populations ?

 

Monsieur le Secrétaire National,

Mesdames et Messieurs les Congressistes,

Les militants et sympathisants de l’ANC, de CAP 2015 et l’ensemble des populations togolaises attendent avec intérêt, les conclusions du présent congrès. Tous demeurent convaincus que vous prendrez, à l’issue des travaux, des résolutions et recommandations à la hauteur des défis à relever.

Je souhaite plein succès à vos travaux.

Je vous remercie.

 

Lomé, le 19 Décembre 2015

 

Jean-Pierre FABRE

Président National de l’ANC

Autres articles pouvant également vous intéresser: