Meeting : L’appel de Sanguéra

FacebookTwitterGoogle+

MEETING DE SANGUERA

Suite à la marche à travers les rues de Lomé suivie d’un meeting à la plage de ce samedi 5 Mars 2011, le Président National de l’ANC, Jean-Pierre FABRE, s’est rendu dans l’après midi à un meeting à SANGUERA.
Arrivé sur les lieux vers 15h30 accompagné d’une délégation du bureau national et escorté depuis Kodjoviakopé par une cinquantaine de taxi-motos (zémidjan), le Président National a été chaleureusement accueilli par une immense foule qui l’attendait.

  • meeting-anc-sanguera-201103004-1

    meeting-anc-sanguera-201103004-1

  • meeting-anc-sanguera-201103004-2

    meeting-anc-sanguera-201103004-2

  • meeting-anc-sanguera-201103004-3

    meeting-anc-sanguera-201103004-3

  • meeting-anc-sanguera-201103004-4

    meeting-anc-sanguera-201103004-4

  • meeting-anc-sanguera-201103004-5

    meeting-anc-sanguera-201103004-5

  • meeting-anc-sanguera-201103004-6

    meeting-anc-sanguera-201103004-6

  • meeting-anc-sanguera-201103004-7

    meeting-anc-sanguera-201103004-7

Apres les mots de bienvenue du Président de la Section ANC de Sanguéra et ceux de la Présidente des Dames ANC de la Section, le Secrétaire National chargé des affaires politiques, Edem ATANTSI a présenté le logo du parti à l’assistance.
La Vice-présidente, Maître Isabelle AMEGANVI, a ensuite pris la parole pour faire l’historique du Parti avant d’expliquer le bien fondé des préalables posés par l’ANC pour un éventuel dialogue avec le pouvoir RPT. Pour la Vice-présidente, le respect de la Constitution et des lois de la République est la seule exigence pour tout pourparler avec le RPT. «  Ces hommes qui pensent nous gouverner n’ont jamais respecté des accords et la parole donnée. » a-t-elle martelé pour terminer.
Prenant la parole, le Président National, a expliqué la duplicité et le double langage qui caractérisent le régime RPT. Il a ensuite comparé le RPT à un homme qui, sachant bien qu’il a posé ses lourds pieds sur ceux de son petit frère, demande à ce dernier d’avancer. « Le régime RPT doit d’abord enlever ses pieds de nos pieds en satisfaisant à nos préalables avant tout dialogue » a-t-il conclu avant d’ajouter : « Ils nous ont volés aux élections en 1998, en 2003, en 2005 et en 2010, sommes-nous des idiots? Nous devons mettre fin à cette situation en prenant notre destin en main ; le peuple doit prendre son destin en main ».
Pour souligner la perfidie de ce pouvoir et son mépris pour les populations Togolaises, Jean-Pierre FABRE confie à l’assistance : «Ils viennent d’introduire un projet de loi sur les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation sur la voie publique, c’est une provocation et une preuve supplémentaire que ces gens ne sont pas sérieux. Ils se foutent de nous et ne pensent qu’à eux »
Pour terminer, le Président National de l’ANC demande au pouvoir RPT de retirer immédiatement ce projet de loi liberticide puis lance un appel aux populations Togolaises pour faire barrage à ce projet de loi qui confirme une fois le caractère autocratique du régime RPT
Le meeting a pris fin vers 17h. C’est une marée véritable de motocyclistes, tout d’orange vêtus, couleurs de l’ANC, qui a accompagné, pendant près de deux heures, le Président National sur le trajet Sanguéra Kodjoviakopé, soit environ 20KM.

Autres articles pouvant également vous intéresser: