Les femmes togolaises manifestent leur inquiétude et leur colère à travers les rues de Lomé

FacebookTwitterGoogle+

 

Les femmes togolaises manifestent leur inquiétude et leur colère à travers  les rues de Lomé

 

C’est à travers une marche silencieuse que des dizaines de milliers de militants et sympathisants du Collectif « Sauvons le Togo » (CST) et de la Coalition « Arc-en-ciel », ont rendu hommage à la mémoire d’Etienne YAKANOU assassiné par le régime autocrate RPT /UNIR /UFC et exigé la libération immédiate des autres responsables et militants politiques  arbitrairement détenues dans la rocambolesque  affaire des incendies des marchés du Togo. C’est l’occasion pour le peuple togolais de crier son ras-le-bol et de dénoncer ce régime qui pille, qui ruine  et qui tue le Togo.

En tête de la  manifestation,  ce sont les  femmes, toutes de rouge et noir vêtues,   qui ont procédé à des cérémonies à certains endroits stratégiques de l’itinéraire de la marche.

Jeunes et  veilles, femmes togolaises, éprises de justice et de vérité ont pris, ce mardi 21 mai 2013,  la tête de la marche silencieuse  organisée par le Collectif « Sauvons le Togo » (CST) et la Coalition Arc En Ciel, pour protester contre l’assassinat politique du militant de l’ANC, Etienne YAKANOU, et exiger travers la libération immédiate des autres détenus, arbitrairement inculpés, dans l’affaire des incendies des marchés du Togo, par une justice aux ordres et détenus dans des conditions les plus rudes à la gendarmerie. Vêtues de rouge et de noir, pour exprimer la colère et le deuil, les femmes du Togo ont, à certains endroits bien précis, le camp de la gendarmerie de Lomé, les grands carrefours du parcours, dont le carrefour Deckon, fait des sacrifices pour attirer la foudre sur les vrais auteurs des incendies qui ont ravagé les marchés de Kara et de Lomé.  Les mains levées au ciel, elles ont crié « Hélu » (Malédictions) sur  ceux qui oppressent et tuent leur peuple.

Plus de trois heures après le début de la manifestation, l’immense foule de Togolaises et de Togolais est arrivée à la Place de l’Indépendance vers 14h  pour un meeting qui prendra fin vers 16h30.

Trois interventions ont marqué le meeting. Celle de Me Paul Dodji APEVON, Président du Comité d’Action Renouveau (CAR) de Coordonnateur national de la Coalition Arc-en-ciel, celle  de Jean-Pierre FABRE de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et celle du Coordonnateur National du CST, Me Ata Messan Zeus AJAVON.

Les trois leaders ont fermement condamné la recrudescence des  assassinats politiques au Togo. Ils ont présenté leurs condoléances à la famille d’Etienne YAKANOU présente tout au long de la manifestation.  Ils ont également lancé, à toute la population togolaise, un appel à la mobilisation générale  pour mettre à l’impunité dans notre pays. Les leaders du CST et de la Coalition Arc en Ciel ont enfin  exigé  que toute la lumière soit faite dans cette ténébreuse affaire des incendies des  marchés  et situé les vrais pyromanes ainsi que leurs commanditaires.

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

Autres articles pouvant également vous intéresser: