Notre histoire

FacebookTwitterGoogle+

Le 10 Octobre 2010 des Togolaises et des Togolais, issus de diverses catégories et couches sociales, résidant au Togo tout comme ceux de la diaspora, y compris celles et ceux contraints à l’exil politique,

Ayant en commun la volonté de se constituer en une force politique en vue de poursuivre résolument la lutte pour le changement démocratique auquel aspire le peuple togolais,

Ont créé le parti politique dénommé ALLIANCE NATIONALE POUR LE CHANGEMENT, en abrégé A.N.C.

La création de l’ANC est une réponse aux cris de détresse des populations togolaises qui, quoique désemparées, restent convaincues que les souffrances endurées et les sacrifices consentis des décennies durant, ne devront pas demeurer vains. Il s’agit également de mettre un terme à la confusion ambiante liée aux problèmes internes à l’UFC et qui encouragent les tracasseries administratives et autres exactions policières exercées depuis un certain temps à l’encontre des responsables et militants restés fidèles aux idéaux des pères de l’indépendance et fondateurs de la nation togolaise. La création de l’ANC met ainsi fin à la lutte de leadership engagée au sein de l’UFC suite à la décision unilatérale de Gilchrist Olympio 27 mai 2010 de rentrer dans le gouvernement de Faure Gnassingbé contre l’avis du Bureau National du Parti.

Le mardi 12 Octobre 2010, le dossier de déclaration de création de l’ANC est déposé au ministère de l’Administration Territoriale, conformément à la loi n° 91-04 du 12 Avril 1991 portant Charte des partis politiques au Togo.

Le mardi 26 Octobre 2010, le ministère de l’Administration Territoriale fait parvenir au Président de l’ANC un courrier faisant état « d’irrégularités, d’incohérences …, de discordances » dans le dossier, s’agissant notamment de la démission de l’UFC des membres fondateurs de l’ANC, de l’appartenance de certains membres fondateurs de l’ANC au Bureau National de l’UFC, des discordances relevées dans les dossiers de certains membres fondateurs.

Le vendredi 29 Octobre 2010, l’ANC, après avoir retiré la liste des membres fondateurs dont les dossiers sont mis en cause par les services du ministère, retourne le dossier de déclaration au ministère de l’Administration Territoriale accompagné d’un acte de démission établissant la non appartenance à l’UFC des dirigeants et des fondateurs de l’ANC.

Le Jeudi 4 Novembre 2010, l’ANC reçoit le récépissé de déclaration de sa création sous le numéro 0872/ MATDCL-SG-DLPAP-DAPA.