Le Togo ne répondra pas aux OMD pour l’eau et l’assainissement

FacebookTwitterGoogle+

logo-media-terre

Le Togo ne répondra pas aux OMD pour l’eau et l’assainissement

 

La date butoir des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) approche à grand pas. A deux ans de cette échéance, le Togo traîne les pieds. L’accès à l’eau potable demeure un casse tête pour les Togolais. En fin 2012 le taux national de desserte en eau au Togo était seulement de 44% (soit 48% en milieu rural, 37% en milieu semi-urbain et 42,5% en milieu urbain). Conscients de ce problème, des organisations et associations mènent des actions pour interpeler les autorités togolaises.

Ainsi, l’Alliance des Médias pour l’Eau et l’Assainissement (AMEA), a tenu en mai dernier une conférence-débat sur le thème “ la situation de l’accès à l’eau au Togo à deux ans de l’échéance 2015 ”, en présence du ministre togolais en charge de l’eau.

Il ressort de cette rencontre que le Togo ne pourra pas atteindre l’Objectif  N°7 du Millénaire pour le Développement en matière d’eau et d’assainissement. Selon le ministre de l’eau de l’assainissement et de l’hydraulique villageoise, Bissoune NABAGOU, “ il est clair que le Togo ne pourra pas atteindre les OMD. Mais beaucoup d’efforts sont faits et sont en cours pour approcher les taux de 2015 ”.

Moins de 2% du budget national seulement est consacré à l’eau et à l’assainissement soit 300 Millions de FCFA (moins de 500000 euros) cette année.

Une question reste tout de même primordiale pour les autorités togolaises: comment affronter l’après 2015 ?

Autres articles pouvant également vous intéresser: