Le Président Jean-Pierre FABRE remercie les populations massivement mobilisées à l’appel de la C14

FacebookTwitterGoogle+

C O M M U N I Q U E 

Le Président Jean-Pierre FABRE remercie les populations

 

Le Président Jean-Pierre FABRE, Président National de l’ANC et Chef de file de l’opposition, remercie très vivement l’ensemble des populations togolaises, massivement mobilisé à l’appel de la C14 et venu prendre part aux manifestations pacifiques organisées ce jour, 17 novembre 2018, pour exiger :

  • les réformes constitutionnelles et institutionnelles ;  
  • la révision du cadre électoral comprenant le vote des Togolais de l’étranger ;  
  • l’arrêt immédiat du processus électoral unilatéral en cours ;
  • la libération des manifestants et acteurs de la société civile arbitrairement détenus ;
  • la levée de l’état de siège des villes de Mango, Bafilo, Sokodé, Tchamba, Kara et des quartiers de Lomé et ses environs ;
  • l’arrêt immédiat des rafles sur toute l’étendue du territoire national ;
  • le retour de tous les réfugiés et de toutes les personnes déplacées ou contraintes à la clandestinité.

En se félicitant de la très grande affluence de ce jour, qui montre que la C14 incarne réellement les aspirations légitimes du peuple togolais à mettre un terme au régime de dictature en place au Togo depuis des décennies, le Président Jean-Pierre FABRE salue l’engagement et la détermination des populations à dire non à l’imposture et à la forfaiture, à refuser l’arbitraire, les coups de force et les violations des droits et libertés des citoyens.

Le Président de l’ANC déplore que malgré le courrier lui demandant expressément d’assurer la libre circulation des manifestants, le Ministre de la Sécurité a une fois encore déployé des troupes pour créer des entraves et des tracasseries dissuasives sur les divers parcours des militants et sympathisants se rendant aux manifestations. 

A l’issue des manifestations de ce jour, qui interviennent après les derniers travaux de la facilitation à Conakry, le Chef de file de l’opposition demande instamment aux Facilitateurs de la CEDEAO d’avoir constamment à l’esprit, le caractère indispensable et prioritaire des réformes politiques dans notre pays le Togo, et de s’en tenir, dans la résolution de la crise togolaise, à la recherche de l’équité, de l’inclusivité et du consensus, afin de ne pas ruiner les efforts de médiation entrepris depuis plus d’un an déjà.

Le Chef de file de l’opposition réitère aux militants et sympathisants de la C14 ainsi qu’à l’ensemble des populations togolaises, son appel à la vigilance, et les invite à rester constamment mobilisés et à l’écoute des mots d’ordre de la C14.

 

Fait à Lomé, le 17 novembre 2018

Le Vice-Président

 

Signé

 

Patrick LAWSON-BANKU 

[Galleryview  id= 535]

Autres articles pouvant également vous intéresser: