Le Président de l’ANC juge inopportune et inappropriée le soutien du PNUD à la Cour constitutionnelle dans sa composition actuelle. .

FacebookTwitterGoogle+

Lomé, le 08 novembre 2019 

 

Le Président national

 

 

Monsieur le Représentant 

 Résident du PNUD au 

TOGO 

 

LOME/TOGO 

 

 

Objet : Appui du PNUD au Plan stratégique adossé d’un

Plan d’action quinquennal d’action

Pour la Cour Constitutionnelle du

TOGO

 

 

Monsieur le Représentant-Résident, 

 

Notre parti l’ANC a été informé par Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle que votre Institution appuie et apporte son aide à un plan stratégique adossé à un plan d’action quinquennal pour la Cour Constitutionnelle. 

 Notre parti est étonné de la démarche du PNUD quand on sait que la Cour Constitutionnelle est contestée par les acteurs politiques togolais en raison de son instrumentalisation par le pouvoir.

 La fragilité et l’inefficacité de la Cour Constitutionnelle a amené la CEDEAO dans sa feuille de route pour la résolution de la crise togolaise, en date du 31 juillet 2018, à demander sa recomposition. La révision Constitutionnelle du 15 Mai 2019 a pris en compte la prescription de la CEDEAO.  

 Tous les acteurs politiques togolais ont conscience que la recomposition dans les délais, de la Cour Constitutionnelle, est une des clés essentielles du déroulement pacifique des prochaines élections présidentielles au TOGO. 

La démarche ou le soutien du PNUD à l’endroit de la composition actuelle de la Cour constitutionnelle nous semble inopportune et inappropriée. 

Notre parti n’a pas manqué de souligner l’inopportunité de la démarche à Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle.

Veuillez agréer Monsieur le Représentant-Résident, l’expression de nos salutations distinguées.

 

Le Président National 

 Jean-Pierre FABRE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres articles pouvant également vous intéresser: