Le Groupe parlementaire ANC interpelle le gouvernement suite à la répression sauvage et barbare, par l’armée, d’une manifestation pacifique, à Mango.

FacebookTwitterGoogle+

Le Groupe parlementaire ANC interpelle le gouvernement suite à la répression sauvage et barbare, par l’armée,

d’une manifestation pacifique, à Mango.

C’est toute la population togolaise qui est meurtrie et indignée par la répression sauvage et barbare, par l’armée, d’une manifestation pacifique à Mango. On dénombrera cinq morts et de nombreux blessés graves.  L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a vivement condamné cette violence d’un autre âge et a mis en garde  le gouvernement contre cette  pratique permanente qui ne peut conduire qu’à l’embrasement du pays. Par la voix de sa Présidente, le Groupe parlementaire ANC a immédiatement interpellé le gouvernement sur cette situation inacceptable. C’est dans ce cadre que Messieurs Yark Damehame, Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile et André Johnson, Ministre de l’Aménagement et des Ressources forestières, ont répondu, le mardi 10 novembre 2015, aux préoccupations de députés.

Pendant plus de trois heures, les deux ministres, en totale contradiction avec ce qu’ils avaient déclaré, la veille sur Radio Victoire, ont essayé de défendre l’indéfendable, d’expliquer l’inexplicable et de justifier l’injustifiable.

Contrairement aux déclarations du Ministre de la Sécurité sur Radio Victoire, le lundi 09 novembre 2015, qui laissaient entendre que les coups faisant deux morts, seraient partis, lorsque des manifestants cherchaient  à prendre deux fusils à pompe,  des mains des forces de sécurité, la version servie devant la représentation nationale est tout autre : « La manifestation prévue ce 06 novembre 2015 était illégale. Les autorités locales ne l’avaient pas autorisée. Les éléments déployés sur le terrain étaient à cour de gaz lacrymogène et ont procédé à des tirs de sommation.  Je rappelle qu’une balle, quand elle est tirée en l’air, ne meurt pas en l’air. Elle retombe  et je crois que c’est en retombant que la balle a touché la victime à la tête. ».

« Comment expliquer que le second soit atteint à l’abdomen et d’autres blessés à la jambe ? », s’est interrogée la Présidente du Groupe parlementaire ANC, Maître Isabelle Manavi AMEGANVI.

Quant aux trois morts écrasés par un véhicule blindé  de l’armée, le Ministre a  expliqué, sans conviction, qu’il s’agit tout simplement d’une défaillance mécanique. Le véhicule aurait perdu son système de freinage  et aurait foncé dans la foule…

A maintes reprises, les députés du groupe parlementaire ANC sont montés au créneau, ont cherché à comprendre, ont condamné la sauvagerie et la barbarie dans le maintien de l’ordre et surtout la présence de l’armée aux côtés des forces de sécurité.  

Jean-Pierre FABRE, Président National de l’ANC, pour sa part, a estimé, en ces termes, que la démission des deux ministres est une évidence dans une République : « Je  m’associe aux témoignages de solidarité, de sympathie et d’indignation de ceux qui m’ont précédé. Je voudrais, en regardant les deux ministres, leur dire qu’ils sont de sacrés veinards. Dans une République, vous ne seriez pas là en train de  tenter de nous donner des explications. Vous auriez démissionné, vous auriez été remplacés, par ce que si vous ne vous sentez pas coupables, vous êtes au moins responsables. ». Nombreuses voix se sont jointes à celle de Jean-Pierre FABRE, pour demander non seulement la démission des deux ministres, mais celle du gouvernement. C’est ainsi que le Vice-président du Groupe parlementaire ANC, Maître Adama Ruben DOE-BRUCE a annoncé la saisine du parlement à travers une motion de censure du gouvernement.  

De nombreuses questions sont restées sans réponse et c’est une condamnation quasi unanime de l’opposition parlementaire qui a été signifiée aux deux ministres.

 

  • 2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-01

    2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-01

  • 2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-02

    2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-02

  • 2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-03

    2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-03

  • 2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-04

    2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-04

  • 2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-05

    2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-05

  • 2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-06

    2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-06

  • 2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-07

    2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-07

  • 2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-08

    2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-08

  • 2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-09

    2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-09

  • 2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-10

    2015-11-10-assemblee-interpelation-gvt-mango-10

 

Autres articles pouvant également vous intéresser: