Le coup de pied de l’âne

FacebookTwitterGoogle+

Le coup de pied de l’âne

Je suis ahurie de lire l’article ci-dessous sur Ici Lomé, comme solde de tout compte de la mobilisation pour la libération du Dr Randolph.

On peut reprocher ce que l’on veut à Jean-Pierre Fabre, mais c’est par la lettre qu’il a adressée à Yark que l’affaire de l’arrestation de Randolph s’est ébruitée.

C’est l’insistance des journalistes de  Radio Victoire pour savoir quelle suite a été réservée au courrier du chef de file de l’opposition que Yark a fait cette déclaration époustouflante dont nous avons tiré les éléments les plus abscons, inclus dans un appel d’1 page, dont nous nous sommes aperçu que la plupart de nos compatriotes n’avaient même pas lu plus que le 1er paragraphe.

Ce sont aussi des jeunes de l’ANC qui ont mis en ligne la déclaration de Eric Dupuy à la suite de l’interview de Yark et ressorti les vidéos des conférences du Dr Randolph.

C’est encore un militant du parti qualifié de collabo qui a déniché le rapport d’audition du Dr Randolph par le Comité des DH de l’ONU, rapport queje vous ai envoyé et que nous avons pour notre part largement diffusé, en pièce jointe aux courriers que nous avons adressés aux ODH et aux élus.

Ce genre de déclaration pose un vrai problème au CMDT. Car la prochaine fois qu’un membre de la diaspora sera arrêté au Togo, ne vous attendez pas à ce que les partis politiques du terrain lèvent ne serait-ce que le petit doigt.

Le RNDP à ma connaissance est un parti politique déclaré au Togo et ayant une base au sein de la diaspora. Je n’ai pas remarqué de mobilisation de ses militants non plus, ni pour manifester massivement sur le terrain comme certains l’exigent des partis politiques présents sur le terrain, ni en terme de présence aux deux manifestations que nous avons organisées à Paris.

Alors, si vous avez la possibilité de passer le message aux membres du RNDP et surtout à l’auteur de cet article, merci de leur dire que ce genre de polémique est vain et contreproductif, en regard du combat difficile que nous avons à mener contre la dictature cinquantenaire des Gnassingbé.

Et il serait plus utile que chacun s’attelle à faire sa part du travail, au lieu que nous passions notre temps à commenter ce que les autres devraient faire.

http://news.icilome.com/?idnews=821128&t=constat-politico-social-apres-un-sejour-au-togo

 

B.A. BA

Autres articles pouvant également vous intéresser: