La violence froide de la police contre femmes et enfants à Adidogomé

FacebookTwitterGoogle+

La violence froide de la police contre femmes et enfants à Adidogomé

Une grève des enseignants ayant mis les élèves et lycéens dans la rue, ce 15 Décembre comme les jours précédents la seule réponse du gouvernement togolais semble être la répression et la terreur. La police réprime avec une violence froide et sans discernement, femmes et enfants dans les alentours du lycée technique de Lomé à Adidogomé: tirs de gaz lacrymogème dans l’enceinte des établissements et dans les maisons et abus d’autorité sur des passants résignés à subir la loi de la force.(LeTogoVi)

Autres articles pouvant également vous intéresser: