La Semaine contre l’impunité au Togo

FacebookTwitterGoogle+

Pour commémorer le 20ième anniversaire de l’assassinat de Tavio Yao Tobias AMORIN, le Collectif « Sauvons le Togo »  CST, a organisé, du lundi 23 au dimanche 29 juillet 2012, diverses manifestations dans le cadre de la « Semaine contre l’impunité » dédiée à toutes les victimes de la dictature Gnassingbé /RPT qui a fait, en toute impunité, de milliers de morts au Togo.

Cette Semaine contre l’impunité  a été marquée par une conférence presse, un concert, des veillées de prières et de témoignages, des messes, une marche et des dépôts de gerbes à divers endroits de la capitale où des crimes ont été perpétrés par l’armée togolaise et les miliciens du RPT.

Pour clore cette « Semaine contre l’impunité », c’est une véritable marée humaine, le visage empreint de tristesse et de  gravité, qui a accompagné, pendant une bonne partie de la journée du samedi 28 juillet 2012, les leaders du CST ainsi que les familles des victimes, de Tokoin Gbonvié, lieu de l’assassinat de Tavio AMORIN où une plaque commémorative a été déposée, jusqu’au cimetière de la plage où repose le jeune héro qui a donné sa vie, le 23 juillet 1992, pour l’instauration de la démocratie et l’Etat de droit au Togo.

Tout au long du trajet, des arrêts ont été observés pour des dépôts de gerbes. A la place Anani Santos, l’émotion était grande quand les leaders du CST ont planté une plaque commémorant l’assassinat de dizaines de Togolais, froidement abattus par l’armée togolaise, le 25 janvier 1993.

C’est sur la tombe de Tavio AMORIN qu’a pris fin cette manifestation. Parmi les nombreuses déclarations, nous retiendrons celle de son frère aîné, Alexandre AMORIN « Ça veut dire que le peuple togolais a besoin de vérité et de justice. On parle de démocratie, mais le premier pas vers la démocratie, c’est la vérité, c’est la justice… »

La messe d’action de grâce à la mémoire de Tavio AMORIN, à la demande de la famille, a connu une grande affluence de parents et amis, de Togolaises et Togolais, réunis dans une grande ferveur.

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

    SONY DSC

Autres articles pouvant également vous intéresser: