Hommage de l’ANC à Nelson R. Mandela: Un monument vient de tomber : Mādibā n’est plus

FacebookTwitterGoogle+

Hommage de l’ANC à Nelson R. Mandela

Un monument vient de tomber : Mādibā n’est plus

 

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), apprend avec émotion et tristesse, la disparition du géant de l’histoire contemporaine et humaniste des temps modernes, unique en son genre, Nelson Rolihlahla Mandela, affectueusement appelé Mādibā.

Je voudrais, au nom de mon parti, l’ANC, de ses militants et en mon nom personnel, saluer avec respect et admiration, la mémoire de l’illustre disparu et m’incliner devant un si haut degré de présence, de grandeur et de rayonnement, devant tant d’opiniâtreté mais aussi de générosité, d’humilité et de dépassement de soi.

« Nous savions que nous faisions preuve d’une plus grande humanité que nos geôliers, et nous en avons tiré notre force. » disait-il.

Traité de communiste, vilipendé et accusé de terrorisme, Mandela finit adulé planétairement. Considéré comme un rebelle et un radical intraitable, il finit modèle pontifical, vénérable et vénéré. Catalogué comme un idéaliste, il finit avant-gardiste. Qualifié de criminel, condamné à la prison à vie et devenu bagnard, il finit Prix Nobel !

C’est l’exemple parfait d’une force de caractère qui a su transformer le passé répugnant de l’apartheid, en y bâtissant les fondations d’une ‘’nation arc-en-ciel’’, multiraciale et démocratique, avec un peuple réconcilié et résolument tourné vers les rayons lumineux d’un avenir prometteur.

Il y a exactement 20 ans, en décembre 1993, lorsqu’il recevait le Prix Nobel de la Paix à Oslo, Mandela disait : ‘’La condition normale de l’existence humaine est la démocratie, la justice, la paix, le non-racisme, le non-sexisme, la prospérité pour tous, un environnement sain, et l’égalité et la solidarité entre les peuples.’’

Il professait ainsi à l’Afrique et au monde entier, que la recherche constante du bien-être durablement partagé, dans le temps et dans l’espace, reste la destinée de tous les leaders responsables et respectables.

Le peuple togolais, qui a fait sien cet idéal puissant et universel, n’hésite pas à emprunter, dans sa grande majorité, le même véhicule que Nelson Mandela, pour s’affranchir de la dictature. C’est le sens de l’adhésion massive des Togolaises et des Togolais à la lutte que mène l’Alliance Nationale pour le Changement afin de sauver le Togo et de rebâtir la ‘’Terre de nos Aïeux’’.

En exprimant nos sincères condoléances, notre sympathie et notre solidarité au grand peuple Sud-Africain en deuil, à son Président Jacob ZUMA, au grand parti frère l’African National Congress (ANC), ainsi qu’à la famille de Nelson Mandela, nous voudrions affirmer que pour nous aussi :

  • Mādibā n’est pas mort, car les fruits de sa lutte héroïque et de sa bravoure constituent un stimulant et un espoir pour le peuple togolais qui partage avec l’Afrique du Sud, le 27 avril comme date historique de libération nationale;
  • Mādibā n’est pas mort, car il vit désormais dans la soif perpétuelle commune de liberté, de justice et de dignité des peuples, au Togo comme partout ailleurs en Afrique et à travers le monde;
  • Mādibā n’est pas mort, car le germe autant que l’héritage de sa vision humaniste ainsi que des valeurs nobles qu’il a su défendre et imposer sa vie durant, restent à jamais acquis à l’humanité toute entière.

Éternelles soient la mémoire et l’œuvre de Nelson Rolihlahla Mandela!

Qu’il repose en paix !

 

                                                                                                                                                                                                                                                  Fait à Lomé, le 06 décembre 2013

      

                                                                                                                                                                                                                                                 Pour l’ANC,

                                                                                                                                                                                                                                                 Le Président national

 

                                                                                                                                                                                                                                                 Signé

 

                                                                                                                                                                                                                                                Jean-Pierre Fabre

Autres articles pouvant également vous intéresser: