Manifestations du FRAC: 22 janvier 2010 – Soutien aux peuples en lutte pour le changement en afrique

FacebookTwitterGoogle+

FRONT RÉPUBLICAIN POUR L’ALTERNANCE ET LE CHANGEMENT

F R A C

DÉCLARATION

Soutien aux peuples frères en lutte pour le changement en Afrique

Le 14 janvier 2011, le dictateur de Tunis, Ben Ali, a pris la fuite sous la pression d’une révolte populaire qui a déferlé sur le pays, à l’initiative d’une jeunesse consciente, vigilante et déterminée.

Par leur courage et leur détermination, les Tunisiens, opprimés et humiliés, précarisés et martyrisés, viennent ainsi de démontrer aux peuples en lutte pour la liberté, la justice et le progrès social, que ni l’imposture ni la dictature ne résistent à la mobilisation du peuple souverain.

Le FRAC salue le degré de conscientisation et de mobilisation du peuple tunisien. Il salue tout particulièrement le dévouement exemplaire de la jeunesse tunisienne, son sens de la dignité et du sacrifice.

Le FRAC tient, par la présente déclaration, à apporter son soutien et sa solidarité à tous les peuples en lutte pour la liberté, la démocratie et l’Etat de droit en Afrique. Il rend hommage aux martyrs et à toutes les victimes de la terreur et de la répression policière en Afrique et dans le monde entier.

Au moment où dans notre pays le Togo, le régime RPT continue d’imposer aux populations le règne de l’arbitraire, de l’injustice, de la pauvreté et de la misère qui se conjuguent avec la cherté de la vie et les violations massives des droits de l’homme, c’est le peuple togolais tout entier qui doit prendre conscience de cette situation outrageante pour se mobiliser afin de se libérer des chaines de la dictature qui l’opprime depuis plusieurs décennies.

Le FRAC demande à toutes les forces en lutte pour le changement au Togo, de renforcer la sensibilisation des populations et de rester constamment vigilantes et mobilisées.

Le FRAC appelle la communauté internationale à prendre la juste mesure des véritables aspirations des peuples africains et à apporter aux pays du continent, une assistance conséquente pour l’instauration de la démocratie et de l’Etat de droit.

Fait à Lomé, le 22 janvier 2011

Pour le FRAC,

Le Président de l’ADDI

Aimé Tchabouré GOGUE

Autres articles pouvant également vous intéresser: