Face à la détermination grandissante du Peuple togolais, Faure Gnassingbé choisit la répression militaire

FacebookTwitterGoogle+

Face à la détermination grandissante du Peuple togolais, Faure Gnassingbé choisit la répression militaire

Plus en plus nombreuses et plus en plus déterminées, les populations togolaises se mobilisent pour mettre fin à la dictature dynastique des Gnassingbe qui régente leur pays depuis plus de cinquante années. Estimées à cent mille le mercredi et cent soixante mille le jeudi,  les populations togolaises dans les rues de Lomé ont dépassé les six cent mille ce samedi 02 décembre 2017. Un seul mot d’ordre ; « Cinquante ans ça suffit. Faure doit partir ! » . A Dapaong, Mango, Kara, Bafilo, Sokodé, Pagala Gare, Anié, Atakpamé, Badou, Amlamé, Kougnohou, Kpalimé, Vogan, Aného, Tsévié, Tchamba, Bassar, Kanté, Guérin-Kouka, Cinkassé,  Mandouri, Notsé, Tohoun, Afagnan/Afagnangan, Tabligbo, Kétao, Gando, Tandjoaré, Niamtougou, Sotouboua, Danyi-Ndigbé, Adeta, Hihéatro, Apeyemé, Elavagnon, Kévé, Anfoin,  Attitogon, Togoville, Agbodrafo, Akoumapé etc…, sur toute l’étendue du territoire national, c’est le même mot d’ordre depuis bientôt cinq mois.  A ces cris unanimes de ras-le-bol de tout un Peuple, le régime RPT/UNIR demeure obstinément sourd et hostile à l’avènement d’un Etat de droit,  d’une société démocratique. Pour seule réponse, c’est la répression barbare par les forces armées togolaises.

C’est ainsi qu’après la grande manifestation du 02 décembre à Lomé, saluée par tout le monde pour la qualité de son organisation et le caractère pacifique de cette marée humaine à travers les rues de la Capitale, les autorités togolaises ont choisi de déployer des militaires et gendarmes, par centaines, pour empêcher les manifestants de rentrer chez eux. A l’appel des populations désemparées, Jean-Pierre Fabre, s’était immédiatement rendu au Bar 3K, l’un des passages bloqués par les militaires et gendarmes. A la question de connaître les raisons de ce dispositif, l’officier de gendarmerie présent sur les lieux  a répondu au Chef de File de l’Opposition qu’il avait reçu l’ordre de filtrer la circulation. Désormais, il y a deux catégories de Togolais, celle qui peut circuler librement et celle qui, pour avoir manifesté contre la dictature, n’a pas le doit de rentrer chez elle. C’est le comble de la stupidité propre aux dictatures.  C’est alors que les militaires sont entré en jeux, bastonnant tout le monde et jetant grenades assourdissantes et lacrymogènes. Nous apprendrons plus tard qu’un véhicule transportant des militants et sympathisants, cherchant à éviter cette répression sauvage et barbare, se serait renversé un peu plus loin faisant de nombreux blessés. L’un des blessés, aurait rendu l’âme ce matin.

Un barrage identique était érigé à Attikoumé, Madame Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordinatrice des 14 partis politiques a été ainsi empêchée pendant de longues heures, de rentrer chez elle et son véhicule a également essuyé des jets de grenades lacrymogènes.

Ces intrusions sauvages et barbares des forces armées togolaises dans le maintien de l’ordre à Sokodé, Bafilo, Mango et depuis quelques jours à Lomé,  procèdent d’une stratégie du régime RPT/UNIR et de son président pour entraver les discussions que Faure Gnassingbé, passé  maître dans l’art de la diversion et le double langage, feint de solliciter auprès de la Communauté internationale.

Un nouveau rendez-vous est pris pour le jeudi  07 décembre 2017 pour une grande manifestation nationale. Les 14 partis politiques appellent les populations togolaises à sortir encre plus nombreuses. 

  • 2017-12-02-manif-lome-01

    2017-12-02-manif-lome-01

  • 2017-12-02-manif-lome-02

    2017-12-02-manif-lome-02

  • 2017-12-02-manif-lome-03

    2017-12-02-manif-lome-03

  • 2017-12-02-manif-lome-04

    2017-12-02-manif-lome-04

  • 2017-12-02-manif-lome-05

    2017-12-02-manif-lome-05

  • 2017-12-02-manif-lome-06

    2017-12-02-manif-lome-06

  • 2017-12-02-manif-lome-07

    2017-12-02-manif-lome-07

  • 2017-12-02-manif-lome-08

    2017-12-02-manif-lome-08

  • 2017-12-02-manif-lome-09

    2017-12-02-manif-lome-09

  • 2017-12-02-manif-lome-10

    2017-12-02-manif-lome-10

  • 2017-12-02-manif-lome-11

    2017-12-02-manif-lome-11

  • 2017-12-02-manif-lome-12

    2017-12-02-manif-lome-12

  • 2017-12-02-manif-lome-13

    2017-12-02-manif-lome-13

  • 2017-12-02-manif-lome-14

    2017-12-02-manif-lome-14

  • 2017-12-02-manif-lome-15

    2017-12-02-manif-lome-15

  • 2017-12-02-manif-lome-16

    2017-12-02-manif-lome-16

  • 2017-12-02-manif-lome-17

    2017-12-02-manif-lome-17

  • 2017-12-02-manif-lome-18

    2017-12-02-manif-lome-18

  • 2017-12-02-manif-lome-19

    2017-12-02-manif-lome-19

  • 2017-12-02-manif-lome-20

    2017-12-02-manif-lome-20

Autres articles pouvant également vous intéresser: