Discours de clôture des travaux de la première convention nationale de l’ANC, à Lomé le 26 Mai 2018

FacebookTwitterGoogle+

1ère CONVENTION NATIONALE DE L’ANC

(Lomé, Foyer de l’EEPT de Nyékonakpoè, le 26 mai 2018)

 

THEME : L’ALTERNANCE POLITIQUE POUR MIEUX VIVRE ENSEMBLE AU TOGO

 

 

DISCOURS DE CLOTURE DES TRAVAUX

 

 

 

 

ANC ! ANC ! ANC !

ABLODE ! ABLODE ! ABLODE GBADJAAA !

 

Camarades membres du Bureau National, du Comité Exécutif et du Comité Politique ;

Camarades membres des Bureaux fédéraux ;

Camarades membres des Bureaux des Délégations, des Groupements et Associations ;

Au terme des travaux de la première convention nationale de notre parti, organisée à l’initiative du Bureau National sur le thème ‘L’ALTERNANCE POLITIQUE POUR MIEUX VIVRE ENSEMBLE AU TOGO’’, je voudrais avant toutes choses, vous remercier de votre participation effective et active à cette journée riche de résolutions, de recommandations et d’enseignements stratégiques.

Je voudrais également remercier et féliciter à la fois, les conférenciers et les directeurs de panels pour la qualité de leurs prestations.

J’exprime ma gratitude au Secrétariat Général et au comité d’organisation pour le bon déroulement des assises. Je n’oublie pas les groupes d’accompagnement qui ont entretenu à cette occasion l’ambiance militante des grands moments de l’ANC. Je n’oublie pas non plus la logistique de l’Organisation, de l’accueil, de la restauration et du maintien d’ordre que je salue chaleureusement.

 

Camarades membres du Bureau National, du Comité Exécutif et du Comité Politique

Camarades membres des Bureaux fédéraux,

Camarades membres des Bureaux des Délégations et des Associations,

Les travaux de cette première convention nationale ont été l’occasion de procéder à un examen approfondi des enjeux politiques majeurs et des défis à relever dans notre pays, au moment où un énième dialogue est en cours en vue d’apporter une solution juste et durable à la crise qui mine le Togo depuis plusieurs décennies. La qualité des exposés qui ont meublé cette journée, la pertinence des questions et des interventions des délégués, la densité et la richesse des débats témoignent de la bonne compréhension des enjeux et de l’engagement ferme et résolu des participants à œuvrer pour l’avènement inéluctable de l’alternance et du changement dans notre pays, le Togo.

Je tiens à saluer les efforts que vous déployez sur le terrain en vue d’assurer une mobilisation massive des populations pour libérer le Togo du joug de la dictature. Je demeure confiant que les enseignements reçus au cours de cette convention constituent des outils précieux pour la défense aussi bien de vos droits et libertés que ceux des partis politiques. Vous pouvez ainsi faire face aux manipulations et autres manœuvres illégales des préfets et des autorités locales visant à entraver ou empêcher le libre exercice des activités des partis politiques de l’opposition.

Ainsi, les débats du panel introductif, véritable séance de formation politique et civique, avec comme support la loi sur les manifestations publiques, la charte des partis politiques, la loi portant statut de l’opposition, etc., confortent chacun de vous, aussi bien dans ses responsabilités de militant d’un parti politique d’opposition confronté aux entraves et exactions de toutes sortes que dans ses obligations de citoyen conscient de ses droits politiques et civiques. 

Il importe de vous remémorer et de vous réapproprier les tenants et les aboutissants de la crise actuelle. Le mémorandum du regroupement des 14 partis politiques de l’opposition, qui soutient nos actions dans le cadre du dialogue politique en cours, est le document de référence devant inspirer tous messages et discours d’information, de sensibilisation et de mobilisation des populations. Le 2ème panel a fort opportunément couvert ces préoccupations en faisant de cet important document, l’objet de ses débats.

Enfin, le 3ème et dernier panel fait une évaluation sans complaisance de nos structures centrales et fédérales et de leur capacité à faire face aux enjeux actuels et aux défis à relever aux plans interne et externe. Il s’agit pour chaque militant d’affirmer avec fierté son appartenance à l’ANC et d’avoir le réflexe de parti qui impose de défendre et de protéger l’ANC et ses dirigeants contre les détracteurs, d’où qu’ils viennent. Il s’agit également de ne pas se tromper de cible et de combattre le régime RPT/UNIR, notre seul et unique adversaire politique.

Je vous exhorte donc à ne plus vous laisser intimider par des préfets et autres autorités locales qui, en violation de la Constitution et des lois, tentent de vous empêcher d’exercer librement vos activités politiques. Je vous exhorte tous à ne plus vous laisser décourager et démobiliser par les dénigrements, les médisances, les calomnies et autres propos malveillants et diffamatoires colportés par des détracteurs, à l’encontre de l’ANC et de ses dirigeants.

 

Chers Camarades,

Vous l’avez certainement bien compris, il revient à chaque délégation, une fois de retour, de partager avec les autres membres des bureaux des fédérations, sections, sous-sections, ainsi que des DNC, JNC, Groupements et Associations, les informations et enseignements reçus au cours de la convention. Je demande en particulier aux fédérations d’assurer, à travers des meetings d’explication, de sensibilisation et de mobilisation des populations, une dissémination conséquente des orientations et directives techniques et politiques données par le Bureau National au cours de la présente convention.

A cet égard, des séminaires et ateliers de renforcement général des capacités des membres des structures fédérales sont en cours de préparation pour compléter et approfondir les sujets techniques et politiques abordés au cours de la convention.

 

Camarades membres du Bureau National, du Comité Exécutif et du Comité Politique,

Camarades membres des Bureaux fédéraux,

Camarades membres des Bureaux des Délégations et des Associations,

Comme je le soulignais dans mon message à la nation, à l’occasion de la fête du 27 avril 2018, ce n’est plus un secret pour personne aujourd’hui, que le pouvoir RPT/UNIR et Faure Gnassingbé sont les seuls et uniques fossoyeurs de la République, les seuls et uniques oppresseurs du peuple togolais. Ils constituent les véritables obstacles à la mise en œuvre des réformes politiques et électorales, les véritables obstacles à la réalisation de l’alternance et du changement au Togo.

Les actions antidémocratiques et antirépublicaines, au demeurant contraires à la Constitution et aux lois, menées au quotidien par le RPT/UNIR et Faure Gnassingbé ne sont qu’humiliations, agressions, offenses et outrages pour les populations togolaises sans défense. Voyez vous-mêmes :

C’est le RPT/UNIR et Faure Gnassingbé qui ne cessent de créer et d’entretenir des situations de dilatatoire et d’engagements non tenus.

Ce sont les mêmes qui en rajoutent tous les jours aux violations flagrantes des droits et libertés, au lieu de parachever les mesures d’apaisement. C’est en vain qu’ils sont cités pour violations des droits de l’homme, dans les rapports de la FIDH et du Département d’Etat Américain.

Ce sont encore les mêmes qui tentent de museler la presse par le harcèlement et les intimidations des journalistes. Ils sont épinglés chaque année par le rapport de Reporter Sans Frontières.

Ce sont toujours les mêmes qui entravent les libertés constitutionnelles d’expression et de manifestation des partis politiques, de la société civile et des populations. Ils maintiennent l’état de siège dans les villes de Sokodé, Bafilo et Mango et interdisent toute activité politique et civile à Kara.

Ce sont eux qui bradent les biens de l’Etat, pillent les richesses de la nation et organisent la corruption, la fraude électorale et la falsification.

Ce sont les mêmes qui ont initié une loi inique portant création des communes, une loi discriminatoire, tribaliste, ségrégative et d’exclusion, en totale contradiction avec la Constitution, une loi qui porte en germes les risques d’une explosion sociale généralisée.

Ce sont encore les mêmes qui poursuivent unilatéralement le processus électoral que le gouvernement a pourtant pris l’engagement d’interrompre, à la demande du Facilitateur du dialogue en cours.

Ce sont toujours les mêmes qui tentent obstinément d’imposer la candidature de Faure GNASSINGBE pour un 4ème mandat présidentiel.

Voilà pourquoi, il devient impératif pour tous les Togolais où qu’ils soient, individuellement et collectivement, de redoubler d’ardeur, de vigilance et détermination pour mettre fin à l’imposture, à la forfaiture et à la dictature, à travers une mobilisation générale massive et soutenue.

Voilà pourquoi, j’en appelle au sens de discipline, de responsabilité et de loyauté des responsables fédéraux ainsi que des militantes et militants de l’ANC, pour traduire dans les faits les directives du Bureau national visant la mobilisation générale, en ayant conscience que la force brutale et désespérée d’une minorité aux rêves insensés et aux intérêts sordides, ne saurait couvrir la clameur du peuple togolais souverain, en quête de liberté, de justice et de dignité.

Je voudrais, à cet égard, saluer l’unité d’action du regroupement des 14 partis politiques de l’opposition, qui incarnent les aspirations profondes des populations togolaises et qui portent et soutiennent leurs revendications. Je salue également la vigilance et l’engagement citoyen des organisations de la société civile, notamment TOGO DEBOUT, qui apportent à la lutte de libération du peuple togolais une contribution inestimable.

Pour ma part, je demeure convaincu que l’alternance et le changement, qui sont de la responsabilité de chaque Togolaise et de chaque Togolais, sont à portée de main. Notre volonté commune nous y engage, notre foi partagée pour le bien-être des générations futures nous y oblige. Brisons les chaînes despotiques de la servitude et de l’asservissement. Le Togo de toutes les abominations, ce Togo réfractaire à la démocratie et à l’Etat de droit, ce Togo-là est révolu.

C’est le lieu de saluer à nouveau, la mémoire de celles et ceux d’entre nous qui ont donné leur vie pour que le Togo retrouve sa dignité perdue. Nous exprimons notre compassion et notre solidarité à tous nos compatriotes blessés, meurtris dans leur chair et dans leur âme, injustement arrêtés, détenus, contraints à l’exil ou à la clandestinité, loin de leurs familles. Aux uns et aux autres, la Nation togolaise restaurée saura rester reconnaissante et réparatrice de tous les préjudices.

Je partage également avec vous la conviction que sans l’Eternel, c’est en vain que nous bâtirons la cité. Alors demeurons en prières et intensifions nos efforts face au travail immense qui nous attend sur le terrain.

En vous souhaitant à tous un bon retour dans vos foyers respectifs, je déclare clos les travaux de la première convention nationale de l’ANC.

 

QUE DIEU VOUS BENISSE ET QU’IL BENISSE LE TOGO ET LE PEUPLE TOGOLAIS !

 

ANC ! ANC ! ANC !

 

ABLODE ! ABLODE ! ABLODE GBADJAAA !

 

 

Je vous remercie.

 

 

Lomé, le 26 mai 2018

 

Le Président National

Chef de file de l’opposition

Signé

Jean-Pierre FABRE

  • 2018-05-26-convention-anc-01

    2018-05-26-convention-anc-01

  • 2018-05-26-convention-anc-02

    2018-05-26-convention-anc-02

  • 2018-05-26-convention-anc-03

    2018-05-26-convention-anc-03

  • 2018-05-26-convention-anc-04

    2018-05-26-convention-anc-04

  • 2018-05-26-convention-anc-05

    2018-05-26-convention-anc-05

  • 2018-05-26-convention-anc-06

    2018-05-26-convention-anc-06

  • 2018-05-26-convention-anc-07

    2018-05-26-convention-anc-07

  • 2018-05-26-convention-anc-08

    2018-05-26-convention-anc-08

  • 2018-05-26-convention-anc-09

    2018-05-26-convention-anc-09

  • 2018-05-26-convention-anc-10

    2018-05-26-convention-anc-10

  • 2018-05-26-convention-anc-11

    2018-05-26-convention-anc-11

  • 2018-05-26-convention-anc-12

    2018-05-26-convention-anc-12

  • 2018-05-26-convention-anc-13

    2018-05-26-convention-anc-13

  • 2018-05-26-convention-anc-14

    2018-05-26-convention-anc-14

  • 2018-05-26-convention-anc-15

    2018-05-26-convention-anc-15

  • 2018-05-26-convention-anc-16

    2018-05-26-convention-anc-16

  • 2018-05-26-convention-anc-17

    2018-05-26-convention-anc-17

  • 2018-05-26-convention-anc-18

    2018-05-26-convention-anc-18

  • 2018-05-26-convention-anc-19

    2018-05-26-convention-anc-19

  • 2018-05-26-convention-anc-20

    2018-05-26-convention-anc-20

Autres articles pouvant également vous intéresser: