Communiqué relatif à la mort de deux ouvriers à Lomé le 16 février

FacebookTwitterGoogle+

COMMUNIQUE

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) vient d’apprendre avec stupeur et indignation, le grave accident de travail survenu ce mercredi 16 février 2011, dans la ruelle séparant le Camp de la Gendarmerie du Complexe Scolaire Notre Dame des Apôtres (NDA).

En effet, alors que  les ouvriers de l’une des entreprises chargées de la réfection des rues de Lomé étaient à l’œuvre, le mur côté ouest du Complexe NDA, ébranlé par les travaux d’excavation, s’est effondré. Le bilan à notre connaissance fait état de la mort de deux (02) ouvriers. Des blessés sont également signalés.

L’ANC présente ses condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

C’est le lieu de dénoncer la mise en route de ces chantiers dans l’opacité, l’improvisation et le désordre habituels du régime RPT, en violation des règles élémentaires d’exécution des travaux publics. Sur les sites des chantiers ouverts, aucun panneau n’indique ni l’origine ni le montant des financements, ni le maître de l’ouvrage ni le maître d’œuvre, ni le délai d’exécution ni le contrôle technique.

L’ANC condamne fermement la carence des mesures de sécurité qui expose constamment au danger les ouvriers des chantiers ainsi que les usagers. Elle condamne également la paralysie de la circulation urbaine qu’entraine l’agitation politicienne du pouvoir en place qui est  à la base de ces travaux démarrés sans programmation adéquate.

L’ANC lance un appel pressant aux populations togolaises afin qu’elles demeurent mobilisées et vigilantes pour mettre fin à ce régime à bout de souffle, en quête d’expédients et d’artifices pour les abuser.

Fait à Lomé, le 16 février 2011

Pour l’ANC

Le Président National

Jean Pierre FABRE

Autres articles pouvant également vous intéresser: