CINQUIEME ANNIVERSAIRE DE L’ANC: ATELIER D’EVALUATION ET D’ORIENTATION

FacebookTwitterGoogle+

ATELIER D’EVALUATION ET D’ORIENTATION

Cinquième anniversaire de l’ANC

 

Ce samedi 10 Octobre 2015, quatrième jour de la fête de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), a été une journée studieuse pour les cadres du parti, à travers un atelier d’évaluation et d’orientation.

De 08h à 15 h les délégations des 70 fédérations de l’ANC, à raison de deux personnes par fédération  (Président et Secrétaire), sont accueillies au siège du parti.

De 16h à 23h, se sont succédés les membres du Bureau National, à travers quatre panels, pour aborder les sujets d’actualité politique et économique de notre pays.

Le premier panel, avec le Secrétaire National  aux affaires politiques,  Edem ATANTSI  et le Secrétaire Général, Délava Jean-Claude  CODJO, a  précisé le courant politique de l’ANC, à savoir la sociale démocratie. Il apparaît que les quatre partis politiques qui qui constituent CAP 2015 sont d’obédience socialiste.  Il faut s’en féliciter.

Ce sont, Francis-Pédro AMUZUN,  Vice-président de la CENI,   Edem ATANTSI, membre de la CENI, Jean-EKLOU, Président de la Jeunesse, André KUEVI, Conseiller spécial et Roger KEKEH, Secrétaire National à Recherche Scientifique et à l’Enseignement Supérieur,  qui ont animé le second panel. Pendant plus de 90 minutes, ils ont   apporté toutes les précisions relatives au dernier scrutin présidentiel.

Le troisième panel, dénommé Orientation Politique,  a insisté sur les fraudes électorales dénoncées dans le Mémorandum de CAP 2015 et a invité les responsables fédéraux à plus de vigilance et de détermination pour démanteler le système de fraude du RPT/UNIR. Les panélistes,  Isabelle, Manavi’ AMEGANVI, deuxième Vice-présidente, Eric DUPUY, Conseiller  chargé de la communication et des TIC  et Ouro AKPO-TCHAGNAOU, deuxième Secrétaire Général Adjoint, ont abordé également  la situation au Burkina, les relations entre les partis politiques de l’opposition togolaise, la nécessité d’exiger , à travers une large mobilisation, les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales ainsi que l’organisation  rapide et censuelle des élections locales.  Le panel orientation politique n’a pas manqué d’apporter des  précisions quant aux divers rapports parus et qui révèlent la mal gouvernance au Togo : FMI, ITIE, ARMP, GFI, OSIWA et Tabo M’BEKI.

Le dernier panel consacré aux Directives Techniques,  avec le Secrétaire Général, Délava Jean-Claude CODJO,  le deuxième Secrétaire Général Adjoint, Ouro AKPO TCHAGNAOU et  le Secrétaire  National à l’Aménagement du Territoire  Chargé  du  Développement, Jean-Jacques TEKO,  a rappelé la dernière lettre circulaire relative au renouvèlement prochain  des bureaux des sous-sections , des sections et ceux des fédérations. L’accent a été mis sur la bonne préparation des assemblées électives conformément  aux statuts et règlement intérieur du parti. D’autres sujets internes ont abordés par les panelistes.

Tout au long de la soirée, les délégations ont posé de nombreuses questions aux intervenants.

C’est très tard dans la nuit que l’atelier  que les l’atelier d’évaluation et d’orientation a pris fin avec  les cadres de l’Alliance Nationale pour le Changement, visiblement satisfaits  et motivés pour la poursuite de la lutte.

Demain, la journée commence à 9h avec le culte à l’Eglise Méthodiste Salem de Hanoukopé  pour se terminer à la plage du changement pour les retrouvailles et partages.

Autres articles pouvant également vous intéresser: