Cette absurdité criminelle qui gouverne le Togo

FacebookTwitterGoogle+

Les forces de répression togolaises aidées par les miliciens du RPT sont sur le point  de prendre d’assaut le domicile du Président National de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC). Cinq grenades lacrymogènes viennent d’être lancées dans la maison de M. Jean-Pierre Fabre. Neuf jeunes du quartier de Kodjoviakopé sont arrêtés dont cinq blessés graves sans soins.

Comme tous les jeudis, depuis plus d’un mois, le Président National de l’ANC est assigné à résidence par les forces de répression et les miliciens du RPT sans aucune raison et sans aucun mandat.  Des grenades lacrymogènes sont systématiquement balancées dans maison voire dans son salon.

L’intégrité physique de Jean-Pierre Fabre ainsi que celle de sa famille sont gravement en danger.

Nous lançons un appel urgent à la Communauté internationale pour que cette violation grave des droits élémentaires de M. Fabre et sa famille soient respectés par ce pouvoir autocrate qui ne respecte ni la vie des populations togolaises, ni la Constitution, ni les lois de la République .

Eric DUPUY

Secrétaire national à la Communication de l’ANC

 

 

 

 

Autres articles pouvant également vous intéresser: