CAP 2015 exige la libération immédiate et sans condition du journaliste Bonéro Lawson-Bétum

FacebookTwitterGoogle+

CAP2015 

ANC – CDPA – PSR – SANTE DU PEUPLE – UDS-TOGO

367, rue Koutimé, Quartier Bè-Kamalodo    06 BP 6123    Tél. : 22 41 20 89    Lomé, Togo    www.anctogo.com    Email : secgen@anctogo.com

——————————————————————————————————————————————————————————————————————————

 

COMMUNIQUE

CAP 2015 exige la libération immédiate et sans condition du journaliste Bonéro Lawson-Bétum

CAP 2015 a appris avec indignation l’enlèvement en pleine rue à Lomé, le mardi 19 mai 2015, du journaliste Bonéro Lawson-Bétum, directeur de publication du mensuel togolais « La Nouvelle », par des agents en civil à la solde du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

Cet enlèvement, qui constitue une grave atteinte à la liberté de la presse et une violation flagrante des droits du citoyen, traduit la volonté manifeste du régime RPT/UNIR de museler la presse par le harcèlement, la menace, l’intimidation et la violence.

Il s’agit d’un acte illégal, abusif et arbitraire, un acte de gangstérisme orchestré par un membre du gouvernement, un ministre de la République, qui utilise les moyens de l’Etat, notamment les forces de police et de gendarmerie, à des fins personnelles et familiales.

CAP 2015 dénonce et condamne avec vigueur cette dérive autocratique qui confirme la stratégie de la terreur mise en œuvre par le système RPT/UNIR pour instaurer le renoncement au sein des populations et couvrir le coup de force électoral du 28 avril 2015.

CAP 2015 exprime sa pleine solidarité et son soutien au journaliste enlevé ainsi qu’à tous les professionnels des médias.

CAP 2015 exige la libération immédiate et sans condition de Bonéro Lawson-Bétum et met en garde le gouvernement contre tout ce qui pourrait arriver à ce journaliste.

CAP 2015 invite les populations togolaises à ne céder ni à la peur ni au chantage et à se mobiliser massivement pour faire échec à plus de 50 ans de violence et de terreur, de manipulation des consciences, de menaces et d’intimidation, d’instrumentalisation des institutions et d’asservissement des citoyens.

Fait à Lomé, le 21 mai 2015

Pour la Coalition CAP 2015

Le Vice-Président de l’ANC

 

 

Patrick LAWSON-BANKU

 

Autres articles pouvant également vous intéresser: