APPEL A LA VIGILANCE CONTRE LES DERIVES REPRESSIVES DU GENERAL TITIKPINA

FacebookTwitterGoogle+

COMMUNIQUE DE PRESSE

APPEL A LA VIGILANCE CONTRE LES DERIVES REPRESSIVES DU GENERAL TITIKPINA

 

Depuis le début des manifestations du Collectif « SAUVONS LE TOGO », le 12 juin 2012, des voitures banalisées dont une Toyota Carina 3 , un véhicule Nissan et un véhicule Renault, respectivement immatriculés : TG 0046 AH,  TG 8275 AI, TG 0632 AL et d’autres véhicules d’immatriculation étrangères, circulent dans les rues et quartiers de Lomé pour procéder à l’enlèvement de jeunes gens soupçonnés à tort de manifester pour le Collectif « SAUVONS LE TOGO ».

Des hommes à bord d’un véhicule de police immatriculé PN 0463 A, procèdent également à des arrestations arbitraires. D’autres véhicules de police immatriculés PN 0600 A et PN 0486 A ont ramassé des élèves et un homme âgé au quartier Bè Akodesséwa. De même, des gendarmes, à bord d’un véhicule de la Gendarmerie nationale immatriculé GN 0018, procèdent également à des arrestations.

Par ailleurs, des informations précises font état de ce que ces pratiques rétrogrades et criminelles sont l’œuvre des éléments du capitaine AKAPKO du Service de Renseignement et d’Investigations (SRI), du lieutenant colonel KONDI, chargé de la division des opérations à la gendarmerie nationale, du colonel MASSINA  Yotrofei de l’ANR, le tout commandité, coordonné et soutenu par le général Mohamed Atcha TITIKPINA, chef d’état major général des FAT, celui-là même qui est coutumier des faits.

Le Collectif « SAUVONS LE TOGO » exige instamment que cessent ces pratiques de terreurs source de psychose au sein des paisibles populations.

Le Collectif « SAUVONS LE TOGO » met en garde les auteurs connus de ces actes, notamment le capitaine AKAKPO, le lieutenant colonel KONDI, le lieutenant colonel MASSINA et le général TITIKPINA, les deux derniers régulièrement mis en cause comme tortionnaires avérés.

Par ailleurs, le Collectif « SAUVONS LE TOGO » exige  la révocation  du  colonel MASSINA et du général Mohamed TITIKPINA de leurs fonctions.

Le Collectif « SAUVONS LE TOGO » interpelle instamment le gouvernement et plus particulièrement le ministre de la sécurité et de la protection civile, sur les agissements des officiers KONDI, MASSINA et AKAKPO dont les actes sont de nature à engendrer des troubles dans la mesure où de tels enlèvements ne peuvent que susciter l’indignation et la colère des populations togolaises.

Le Collectif « SAUVONS LE TOGO » interpelle le chef de l’Etat, ministre de la défense, sur le cas du général TITIKPINA qui, somme toute, est le principal commanditaire de toutes les répressions survenues lors des manifestations du Collectif « SAUVONS LE TOGO »

Le Collectif « SAUVONS LE TOGO », qui est déterminé à ne pas céder devant ces manœuvres d’intimidation, appelle les populations togolaises à plus de vigilance, de mobilisation et de solidarité.

Peuple togolais, par ta foi, ton courage et tes sacrifices, la nation togolaise doit renaître ! 

Fait à Lomé, le 14 juin 2012

Pour le Collectif,

Le Coordinateur,

SIGNE

Me Ata Messan Zeus AJAVON

 

Autres articles pouvant également vous intéresser: