2èmeCONGRES ORDINAIRE DE L’ANC: Recommandation Au Chef de l’Etat et au Gouvernement

FacebookTwitterGoogle+

2èmeCONGRES ORDINAIRE

 

Lomé, les 18 et 19 octobre 2019

 

——————————————-

 

Recommandation N° 01

Au Chef de l’Etat et au Gouvernement

Le 2ème congrès ordinaire de l’ANC, réuni à Lomé, les 18 et 19 octobre 2019,

Considérant que la crise politique qui mine notre pays depuis des décennies freine l’épanouissement et le bien-être du peuple togolais,

Considérant que cette crise se conjugue avec une situation économique désastreuse aggravée par les effets généralisés de la vie chère qui contraint nombre de Togolais à la misère et à la précarité,  

Considérant le radicalisme affiché par le Chef de l’Etat et le parti au pouvoir, qui refusent de réaliser les réformes politiques et électorales prescrites par l’APG et reprises par la feuille de route de la CEDEAO,

Tenant compte de l’impérieuse nécessité d’œuvrer résolument à l’apaisement du climat politique et à la réconciliation nationale,

Recommande au gouvernement de se ressaisir pour initier des actions urgentes et hardies en vue d’atténuer les souffrances des populations togolaises,

Recommande au Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, de prendre la juste mesure de la situation calamiteuse de notre pays aux plans politique, économique et social et d’engager le Togo sur la voie d’une véritable réconciliation nationale qui passe par l’adoption et à la mise en œuvre rapides et consensuelles des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales,

Recommande en particulier au Chef de l’Etat et au gouvernement d’ouvrir sans délai avec l’opposition, des discussions politiques visant l’amélioration du cadre électoral, en vue de l’organisation d’élections équitables et transparentes au Togo.

 

Fait à Lomé, le 19 octobre 2019

 

Le Congrès

 

Autres articles pouvant également vous intéresser: